10 ans de WASCAL / Le premier ministre assiste à la célébration

0
41

Le Centre Ouest Africain de Service Scientifique sur les Changements Climatiques et l’Utilisation Adaptée des Terres (WASCAL) fète ses 10 ans d’existences .Victoire Tomegah-Dogbe, Premier ministre du Togo a présidé personnellement la cérémonie. Dans son discours ,elle  a exhorté les pays membres à travailler davantage sur le suivi des étudiants. L’objectif visé selon les organisateurs , était de générer aux niveaux local, national et régional des informations et connaissances fiables aux pays membres d’Afrique de l’Ouest, confrontés aux effets néfastes du changement climatique. Après dix ans de parcours commun, les pays membres du WASCAL se sont retrouvés à l’Université de Lomé pour faire l’évaluation à mi-parcours et définir les nouvelles réorientations.Pour faire face aux défis du changement climatique, la modernisation de l’agriculture togolaise et le programme décennal de reboisement restent des priorités pour le gouvernement, a indiqué le Premier ministre Tomegah Dogbé, dans le cadre de cette rencontre.

Le vendredi 27 mai 2022, le Premier ministre togolais, Victoire Tomegah-Dogbé a posé la première de l’infrastructure à la présidence de l’Université de Lomé (UL), apprend-on de source officielle. C’était à la faveur d’une cérémonie organisée, à l’occasion des dix ans du Programme du Centre ouest-africain de recherches et de services scientifiques sur les changements climatiques et l’utilisation adaptée des Terres (WASCAL), appuyé par la République fédérale d’Allemagne.

Selon le directeur exécutif de WASCAL, M.Moumini Savadogo, le centre d’excellence ouest-africain spécialisé dans la lutte contre le changement climatique, l’utilisation des terres et la promotion de l’hydrogène vert a enregistré des progrès dans différents axes d’interventions, notamment dans la fourniture de services climatiques et dans la recherche et le renforcement des capacités.

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here