1ère édition du Westafolk Festival/Lancement : L’association Tra’Danse promeut l’intégration par la culture

0
403

L’association Tra’Danse a lancé le jeudi 23 janvier dernier au Centre Culturel Dényigba à Lomé, la 1ère édition du Festival des Peuples d’Afrique de l’Ouest/ West African Folk Festival (Westafolk Festival). Westafolk Festival est un événement culturel annuel, organisé de façon rotative dans les pays membres de la CEDEAO pour stimuler et accélérer le développement économique et social en vue d’améliorer le niveau de vie des peuples.
Prévue du 17 au 25 mai 2020, l’édition 1 dont le Togo à l’honneur d’abriter, va regrouper outre le pays hôte, le Bénin, le Burkina Faso et le Ghana. 100 festivaliers sont attendus durant les neuf (9) jours d’activités En dehors de la musique, la danse et la mode, il y aura une table ronde où les participants auront à s’échanger autour du thème « Rôle de la société civile et des partis politiques dans la prévention et la résolution des crises sociopolitiques dans l’espace CEDEAO ». Un camp chantier des festivaliers est également prévu dans les villes d’accueil (Lomé, Tsévié, Kpalimé, Tchamba, Kara, Kanté et Tandjouaré) couplé de la sensibilisation sur les objectifs de la CEDEAO et la réalisation de projets sociaux au profit des populations, des rencontres intra-communautaires, une grande soirée dénommée Osmose où les richesses culturelles de chaque pays seront valorisées et un dîner de gala pour l’apothéose.
Initié depuis le 2012, le projet Westafolk Festival a connu des difficultés dans son exécution. « Nous avons fait du chemin et on a eu des difficultés mais nous n’avions jamais baissé les bras. Cette année [2020] nous avons décidé de commencer par la communication avant d’aller sur le terrain de la mobilisation des ressources. Nous sommes dans une dynamique de lobbying pour sensibiliser les autorités, les partenaires l’opinion nationale et internationale », a déclaré Achille Komlan Kanabo, Initiateur et Directeur du projet.
Selon l’initiateur « C’est un projet culturel mais à forte connotation politique et diplomatique. Nous faisons la promotion de la culture et non de la politique. La politique s’invite dans la culture parce qu’on parle de l’intégration et l’intégration c’est un élément politique et la culture est le plus court chemin pour aller vers l’intégration. Si aujourd’hui nous sommes là à parler encore de la mise en œuvre de la Vision 2020 de la CEDEAO au lieu de son évaluation, 13 ans après le lancement, cela est dû à certains pesanteurs géopolitiques »

Westafolk Festival est un concept qui a pour but de faire découvrir davantage les peuples, les cultures et les communautés. Il vise également à accompagner la Commission de la CEDEAO dans la dynamique de l’intégration régionale et la réalisation de la Vision 2020 de l’institution, contribuer à la protection, la conservation et la valorisation du patrimoine culturel de l’espace communautaire tel que défini dans son plan d’action culturel ; promouvoir le dialogue et la compréhension interculturels entre les peuples ainsi que l’éducation à la culture de la paix, de la solidarité et de la cohésion sociale ; faire de la culture un pilier de développement économique ; créer des passerelles entre les communautés ouest-africaines ; réaliser les ODD 1, 2 ,6, 16 et 17 ; réaliser les objectifs poursuivis au point 1.2.3 du Programme National de Développement (PND) lancé par le chef de l’Etat togolais en mars 2019.
A travers Westafolk Festival, l’association Tra’Danse entend créer plus de 70 emplois directs, construire des kiosques à eau, réhabiliter certains sites touristiques.

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here