8 Mars: A Tsevié , les femmes courent pour leurs droits

0
617

 

En prélude à la journée internationale des droits des femmes, environ 400 femmes en tee-shirt blanc ont célébré la journée en tenant le premier « marathon » féminin de l’histoire de la ville de Tsevie. Cette course, qui n’a fait en réalité que 1500 mètres  se passe sur une seule avenue, est surtout un prétexte, explique une organisatrice, Mme kassem, pour tenir un événement public féminin dans une ville connue pour son développement grâce au Maire Bruno Loglo.
« Avec ce marathon, nous voulons redonner à la femme sa place, alors qu’elle a longtemps été tenue à l’écart »c’est  aussi une opportunité pour les actrices et acteurs de conjuguer leurs stratégies en vue d’une meilleure coordination des activités devant marquer cette célébration , a expliqué Mme GAMETI de l’ONG FIADI , alors que les activités culturelles, mixtes ou impliquant des femmes, sont en plein boom dans la ville. Sur le parcours, certaines femmes brandissaient des pancartes rappelant les dures réalités que subissent les femmes :   « Brise ton silence et dis ’non’! » ou « J’ai le droit de m’exprimer librement ». Des hommes étaient également présents et porteurs de pancarte : « Je soutiens les femmes pour qu’elles obtiennent les mêmes droits que les hommes », revendique Bruno Loglo.« Chacune et chacun de nous doit apporter une contribution – dans notre pays, notre communauté, notre organisation,  pour garantir que des mesures décisives et tangibles soient prises dans le cadre de l’initiative Planète 50-50 : Franchissons le pas pour l’égalité des sexes », déclare Mme GAMETI.
Aujourd’hui les femmes représentent une couche importante de la population. selon les sources nationaux on parle de 50%. Vue ce taux il est important de monter le rôle de la femme dans le développement socio-économique du pays déclare le préfet de zio Monsieur KADEVI Etsè.Pour  El Hadj GBEGNON Razak ,directeur de l’etablissement O’NICE ce marathon permettra de donner la santé et le bien-être à la femme ».Notons que la communauté internationale a choisi pour cette édition 2019 le thème : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». Plusieurs activités culturelles sont au programme de la célébration de la journée internationale de la femme le 8 mars prochain au Togo.
Pour la petite histoire, la gagnante de la course s’appelle Mme AHLIDJA Essi. Âgée de 55ans,cuisinière à la prison civile de Tsévié ,elle entend « envoyer un message aux femmes de Tsevié pour qu’elles s’activent à prendre leur place dans la société ».
Gilles   OBLASSE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here