Accroître l’autonomisation économique pour soutenir l’empowerment des femmes rurales dans la commune Yoto2/ lancement des travaux de construction des 03 unités de production en présence de la représentante de l’0IF Togo.

0
60

 Maire  ADJRA Sylvestre «    Au-delà de leurs activités génératrices de revenus, les femmes sont les principaux leviers de l’économie domestique et du bien-être familial, et jouent un rôle absolument indispensable» 

Dans la commune yoto 2 , les femmes rurales constituent des actrices incontournables dans la production agricole et d’autres secteurs d’activités, sur lequels reposent l’économie de cette commune . Pour un développement inclusif, et partant de la logique que l’autonomisation économique des femmes entrainerait leur empowerment, des centres seront mis en place par la commune  et ses partenaires  afin de mieux promouvoir les femmes rurales.  Jeudi 21 octobre 2021 dans le canton de Zafi , le maire de la commune Yoto 2 a procédé à la pose de premiére du  Projet d’Appui à la promotion de l’autonomisation économique des femmes de la commune de Yoto 2 (PAPAEF-Yoto 2) en présence de la représentante  de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).C’est  une action initiée par la commune de Yoto 2 avec l’assistance technique de l’Association PADIE.Identifié comme une action prioritaire à
l’issue de l’atelier de diagnostic et de priorisation des cibles des ODD dans le cadre du
processus d’élaboration du plan de développement de la commune.«  L’objectif du projet est de contribuer à l’autonomisation financière de 30 femmes regroupées dans 03 groupements dans les cantons de Tchekpo (Tchekpo-dedekpoè), Zafi (Zafi) et Ahépé (Ahépé) à travers leur professionnalisation et leur renforcement de capacités organisationnelles, techniques et financières dans la mise en place d’une unité de fabricationartisanale et la mise en marché/vente du savon artisanale comme une activité alternative de revenu des femmes ciblées.» a souligné la maire de la commune Yoto 2 ADJRA Sylvestre . Ainsi ,trois groupements sont ciblées à titre pilote. Il s’agit de la coopérative « Amenouvévé » du village de Zafi dans le canton de Zafi, (2) la coopérative « Doenyame » du village d’Ahépé dans le canton d’Ahépé, et (3) la coopérative « lonlongno » du village de Tchekpo dans le canton de Tchékpo.  Pour la représentante de l’Organisation Internationale de la Francophonie , ce profet va constituer un bassin d’actrices prêtes à œuvrer au développement de la commune a souligné Thi Houng Mai TRAN.

D’un coût de 10 108 398 FCFA (15 410 €), le projet est principalement cofinancé à hauteur
de 9183 398 FCFA (14 000 €) par l’Institut de la Francophonie pour le développement
durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie
(OIF) avec une contribution financière et en nature de la Commune de Yoto 2, les
groupements bénéficiaires et de l’Association PADIE.

Gilles  OBLASSE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here