Amir BEN YAHMED, Directeur Général de Jeune Afrique Media Group :« L’industrie financière africaine est l’une des plus dynamiques au monde avec des marges de progression exceptionnelles ….».

0
96

Après un premier sommet annuel en digital en 2021 ainsi que plusieurs webinars et rencontres privées, AFIS 2022 se déroulera en présentiel et accueillera plus de 500 leaders, parmi les plus influents de tous les secteurs de l’industrie financière africaine  à Lomé la capitale Togolaise.

La détérioration de la qualité des actifs, la raréfaction des capitaux disponibles, les risques de liquidité ainsi que les risques climatiques et de cybersécurité sont autant de défis qui nécessitent l’adoption d’une feuille de route ambitieuse à l’échelle du secteur. A travers cet événement exceptionnel, l’ambition d’AFIS est de rassembler l’industrie financière dans son ensemble face à ces enjeux critiques.Près de 700 banquiers, assureurs mais aussi acteurs de la Fintech, de marchés de capitaux et de la microfinance, échangeront et proposeront des évolutions et réformes pour faire avancer le financement des économies africaines.

« L’industrie financière africaine est l’une des plus dynamiques au monde avec des marges de progression exceptionnelles, dans un contexte de très forte croissance démographique. La naissance récente de la Zone de libre-échange continentale représente une opportunité unique de repenser l’industrie financière africaine à l’échelle continentale, tout particulièrement dans un contexte de redéfinition de l’architecture financière mondiale », a déclaré Amir BEN YAHMED, Directeur Général de Jeune Afrique Media Group, fondateur d’AFIS.

Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here