Appui de l’Etat aux communes du Togo :  Yawa Kouigan se félicite de la magnanimité de Faure

0
157
La semaine qui s’achève est marquée par deux actes magnanimes du gouvernement à l’endroit des maires issus des municipales de juin et août 2019 à savoir, l’annonce d’un financement des 117 communes à hauteur de 3 milliards de cfa et l’affectation d’un véhicule à chaque maire. Cette magnanimité qui consacre tout l’intérêt porté par le pouvoir en place au développement des communes, est allée droit au cœur de la Maire de la commune Ogou 1, Yawa Kouigan qui, sur sa page tweeter  s’en félicite cordialement et l’assimile à une manifestation de la vision du Chef de l’Etat et à une montée en épingle du modèle de démocratie en œuvre au Togo depuis plusieurs mois.
Selon le ministre Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locale, qui a annoncé la bonne nouvelle aux maires réunis en un atelier de formation à Lomé, cette  enveloppe est destinée au développement des 117 communes du Togo sérieusement confronté à un manque criard de ressources pour ce faire. L’atelier de formation était  axé sur la gestion efficace et efficience des collectivités territoriales. Cette enveloppe sera répartie entre les communes. Pour une partie de façon équitable et pour une autre, par péréquation compte tenu de la taille de la population de chaque commune, de sa superficie et de son indice de pauvreté.
Aux maires des 117 communes, le ministre Boukpessi a clairement signifié, qu’il s’agira d’une dotation aux investissements non affectés. A l’issue de l’atelier de formation, un véhicule de commandement a été affecté à chaque maire.
 Pour Mme Yawa Kouigan, cet appui gouvernemental traduit à sa juste valeur la vision de Faure Gnassingbé et le modèle de décentralisation en vigueur au Togo depuis plusieurs mois.
« L’articulation harmonieuse entre État central et collectivités territoriales est un point important des engagements pris par le chef de l’Etat, et dont nous voyons déjà les signes. J’ai lu que c’était simplement de son devoir et qu’il n’y avait là aucun mérite. C’est faux
En décidant d’acquérir des véhicules de fonction et d’en doter chacune des 117 mairies, Faure Essozimna Gnassingbé  fait montre d’une attention salutaire qui va permettre à nos communes de mettre le pied à l’étrier en douceur, parce que cet appui soulage d’entrée nos besoins en investissements […]qui reposeraient autrement sur nos budgets respectifs. Il doit exister autant de modèles de décentralisation qu’il y a de pays qui pratiquent ce type d’administration. Le chef de l’État togolais a choisi celui-ci et je pense humblement qu’il est adapté à la réalité nationale », écrit la maire de la commune Ogou 1 sur sa page.
L’élue locale à qui la complexité de la tâche qui attend les maires n’échappe pas, émet le vœu de la conclusion au fil des années, d’un partenariat constructif en vue de la réalisation des objectifs poursuivis par les communes : « Il y a eu les véhicules et les dotations au titre du fonds d’appui. Il reste à construire au fil des années un partenariat constructif pour l’atteinte des objectifs des communes. Puisse ce travail être poursuivi par les maires avec sérieux et responsabilité pour le bien commun ».
Pour terminer, elle n’a pas manqué d’éloges et de gratitudes au président Faure Gnassingbé qui ne lésine sur aucun moyen quand il s’agit de mouiller le maillot en vue de la réussite pleine et entière de la politique de décentralisation au Togo.
 Il  y a bien lieu de saluer, écrit-elle,  la vision du PR pour le fonctionnement de la décentralisation togolaise, et il est pertinent de lui exprimer très respectueusement des remerciements, car, ce faisant, on se montre simplement républicain.
Gilles  Oblasse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here