Après 15 mois d’exercice / Le Groupe Togocom affiche son bilan

0
54
Au cours d’un déjeuner de presse tenu le vendredi 12 mars  à l’hôtel Onomo de Lomé, le Groupe Togocom a dressé le bilan de ses activités et discuté avec les hommes de médias dans le sens d’élucider et d’apaiser un certain nombre de préoccupations à charge.
Pour les responsables du Groupe, l’année 2020 a marqué un tournant avec l’accélération du très haut débit, fixe et mobile, l’explosion des nouveaux usages et l’expression de nouvelles attentes des consommateurs. En guise de bilan, ils indiquent  qu’en 15 mois, le Groupe a déployé 144  nouveaux sites pour améliorer le réseau. Il a augmenté le nombre d’abonnés à la fibre optique qui a progressé de 100% et celui des utilisateurs de mobile money (TMoney) qui a augmenté de 50%. Idem pour le nombre des transactions qui ont progressé de 70%. Pour ce qui concerne la couverture du réseau, elle est de 97% de la population. Au niveau de la tarification des offres data et appels, selon le Groupe, une harmonisation avec la stratégie  commerciale donnant plus de bénéfice à la clientèle a été opérée. En témoignent les baisses sur l’ensemble des forfaits, data, voix et mixtes allant jusqu’à -44% sur le prix de la minute et -29% sur le prix du mégaoctet. Ce qui, précisent les responsables, a permis une augmentation de la consommation de data de 82% et de minutes d’appel de 31%. Le Groupe affirme qu’en novembre 2020, il a procédé en phase avec l’ARCEP à une harmonisation des tarifs de communication sur l’ensemble de ses packs voix et mixte afin de se conformer au cahier de charges et d’assurer des tarifs justes, équitables et accessibles à toutes les bourses. Le Groupe a également procédé, selon les responsables, au lancement de la 5G, le 27 novembre 2020. Ce qui, à leurs dires, fait du Togo le 1er de la sous-région et le 3ème du continent à  réaliser cette performance technologique du futur. Au chapitre des objectifs de l’heure fixés par les responsables, figurent, entre autres, l’amélioration et l’extension des réseaux filaires, sans file ou mobile, la facilitation de l’utilisation du mobile et du fixe, la démocratisation du payement mobile et le mobile banking.
Le Groupe Togocom est né de la fusion de la société Togo télécom et de l’agence de téléphonie mobile Togocel. Sa privatisation  survenue en novembre 2019 a été consacrée par le rachat de 51% de son capital par le Consortium Agou Holding, composé du conglomérat malgache Axian et du capital-investisseur Emerding Capital Partners (ECP).
Son  dynamisme et la qualité de ses prestations lui ont valu, la conclusion d’un partenariat avec la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), un consortium en charge du développement et de la gestion d’une zone industrielle et de services logistiques intégrés. A travers cet acte, le Groupe s’engage pour le soutien du Plan National du Développement (un projet ambitieux porté par le président Faure Gnassingbé) en fournissant une connexion Très Haut Débit dont la fluidité et la rapidité ne souffrent de commentaires.
Prenant toute sa part dans la lutte pour la préservation de l’environnement, le Groupe a investi dans le déploiement de 41 sites solaires en vue de la réduction de l’impact environnemental et de 40 autres en cours de déploiement pour le compte de l’année prochaine.
Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here