Assainissement: La municipalité a entrepris le curage des caniveaux de la capitale.

0
496

 

La plupart des caniveaux ou collecteurs actuels qui  drainent les eaux usées des quartiers voisins vers la mer sont  bouchés. Les structures chargées de curage de ces collecteurs sont parfois dépassées. .Afin de rendre la ville plus attrayante ,la DST de la mairie de Lomé comme d’habitude a  encore renforcé son équipe .Ils sont actuellement plusieurs agents à Lomé avec pour objectif premier changer l’éclat de la ville et nos quartiers, sensibiliser et décourager les gens véreux qui bouchent les caniveaux avec les ordures.Par ailleurs, reconnaît le colonel ALABA, Directeur des Services Techniques de la Mairie, ils sont confrontés à d’énormes difficultés pour la mise en œuvre de ces programmes qui ont pour noms entre autres :   l’incivisme et les mauvaises pratiques de certains citoyens contribuant à inonder les caniveaux en les transformant   en lieu de décharges à  Lomé, a souligné le patron des lieux.

« Depuis longtemps, la Mairie s’attelle à offrir aux riverains un beau paysage en ce qui concerne le curage des  caniveaux qui drainent l’eau vers la mer, véritable outil de développement mais mal exploitée par la population. Malgré le travail de la mairie tous les jours, nos caniveaux restent  pollués par les déchets solides », déclare un agent de la Mairie de Lomé.

Ces interventions des agents  se font sous la supervision de la Direction des Services Technique (DST) de la Mairie et sont rémunérées par la ville.

Pour la mise en œuvre malgré les contraintes budgétaires, le curage des caniveaux et collecteurs sera fait et concernera les endroits critiques, ainsi que les autres endroits dans les quartiers, souligne le directeur de la Direction des Services Techniques de la Maire, le colonel ALABA.

« L’objectif des programmes de curage des caniveaux, des collecteurs, des traversées sous chaussées et à l’entretien, que la Mairie organise, chaque année, est de prévenir et réduire les risques d’inondation dans la ville de Lomé », a déclaré M. Enoumodji.

Il a également lancé un appel aux populations à s’inscrire dans la dynamique et à apporter leur contribution dans l’embellissement de la ville.

« Nous leur demandons de nous appuyer dans la gestion des ordures, de balayer devant leur maison, de mieux conditionner les ordures dans des poubelles appropriées, en évitant les sachets et sacs qui jonchent après le trottoir, pour faciliter le ramassage et l’évacuation lors des passages des camions », a recommandé le Président de la délégation spéciale de la commune de Lomé, le contre-amiral Fogan Adégnon.

L’autre objectif, dira-t-il, c’est de permettre aux étrangers qui arrivent de voir ce qu’il y a de plus beau afin de garder une bonne image du Togo, mais il s’agit aussi et surtout de redorer l’image d’une ville belle, propre, et attrayante qu’a toujours voulu le président Faure Gnassingbé, bâtisseur du Togo moderne.

 

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here