Assassinat au Mali : IBK annonce l’ouverture d’une enquête

0
283

Le gouvernement malien annonce l’ouverture d’une enquête sur la mort de plus de 100 civils tués samedi dans le centre du pays, afin de « déterminer les circonstances de ces crimes »

« Nos condoléances les plus sincères et notre sympathie la plus profonde aux familles et aux proches des victimes de cette terrible attaque d’Ogossagou », a réagi François Delattre, ambassadeur de la France aux Nations unies et coprésident du Conseil de sécurité.

« Nous condamnons, dans les termes les plus fermes, cette attaque inqualifiable », ajoute M. Delattre, qui faisait partie de la délégation du Conseil de sécurité des Nations unies en visite au Mali.

La Minusma, la mission des Nations unies au Mali, souhaite que les auteurs de l’attaque répondent de leurs actes. La Minusma et le gouvernement malien font état de plus de 100 civils tués dans le village d’Ogossagou. Mais Moulaye Guindo, le maire de Bankass, la localité dont département administrativement ce village, parle de 134 morts.

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here