Awa Nana Daboya «  Les membres des comités locaux de paix élus dans les différentes communautés du pays seront de véritables ramifications du HCRRUN auprès des populations>>

0
224
Les  Comités de Paix venus de toutes les préfectures du Togo ont été officiellement installés au cours de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux à l’hôtel Concorde ce mardi à Lomé. L’installation des Comités locaux de paix s’inscrit dans le cadre d’un projet d’édification d’infrastructures de paix à vocation durable souhaitée par le gouvernement togolais avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Ces
Comités de Paix accompagneront le HCRRUN lors des opérations d’indemnisations par leur contribution à identifier les victimes perdues de vue . Pendant trois jours, cet atelier est une occasion d’installation et de lancement des activités des Comités locaux de Paix, mais aussi et surtout de «  »renforcement de capacités des membres de ces comités sur les mécanismes de Justice transitionnelle et spécifiquement sur le processus togolais avec pour objectifs la réconciliation, le renforcement de l’unité nationale, la paix et la cohésion sociale » »a souligné  Mme Awa Nana Daboya, c’est donc pour atteindre «  »ces objectifs qu’il s’est avéré nécessaire de mettre en place des structures dénommées Comités locaux de Paix en tant que aboutissement des efforts conjoints du Gouvernement, du PNUD et du HCRRUN » ».    Ils sont 36 au total, ces structures devront aider le HCRRUN pour l’atteinte de ses objectifs.« Les membres des comités locaux de paix élus dans les différentes communautés du pays seront de véritables ramifications du HCRRUN auprès des populations. Ils participeront à cet effet, à plusieurs activités notamment lors des opérations de prise en charge psycho-médicale et/ou d’indemnisation des victimes »a déclaré La Présidente du HCRRUN a l’ouverture des travaux.
Pour un meilleur accompagnement, le HCRRUN a doté chaque comité de matériel nécessaire à son activité.
Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here