Cérémonie Kpéssosso : pour indiscipline Aminou Ayayi, Nii Mantché suspendu par Sa Majesté Gê Fioga Sédégbé FOLI-BEBE XV

0
115
Depuis quelques années le nommé Aminou Ayayi alias Nii Mancthé s’est toujours illustré dans une attitude d’insubordination et de rébellion à l’ordre traditionnel régissant la cérémonie  Kpessosso en pays Guin, plus précisément à Glidji-Kpodji. Plus d’une fois, cette attitude, à la  limite de la provocation a été source de perturbations entrainant le lancer de cailloux et des tirs de gaz lacrymogènes sur les lieux sacrés des cérémonies où des blessés sont souvent dénombrés. Face à la répétition de ce désordre programmé et entretenu chaque année en dépit des multiples rappels à l’ordre au principal instigateur, Gê Fiogan Sédégbé Folly Bébé prend finalement ses responsabilités en infligeant au mis en cause, une suspension. Sur décisions n° 31/PRG/2020, Gê Fioga Sédégbé FOLI-BEBE XV, Wolomo Aminou Ayayi alias Nii Mantché est  suspendu temporairement  de toutes les cérémonies traditionnelles Gê Yéhoué pour faute grave et ceci, pour une durée de 3 ans. La  décision qui prend effet à partir de la date de sa signature, n’est pas prise fortuitement.
Elle fait suite aux actes d’insubordination aux chefs traditionnels posés par Aminou Ayayi alias Nii Mantché, Prêtre de la Divinité Mama Koley et son association Union des prêtres Gêyéhoué de la Forêt Sacrée (UPGFS) à Dégbénou puis à Avé Gbatso lors de ‘’Ekpémama’’ lors de’’ Situtu’’ avec la tentative de la prise de la ‘’pierre sacrée’’ , le jeudi 10 septembre 2020 et à Agbodrafo lors de ‘’Kpantchotcho’’ en violation des recommandations du Gouvernement relative à la lutte contre la pandémie de la Covid-19.
De même à la séance du 14 novembre 2020  à la Résidence de Sa Majesté, relative à la récidive d’insubordination de l’intéressé  et de son association pour avoir défié l’autorité en refusant d’observer et de respecter la décision n° 00166/MATDCL/MTCL du 08 juillet 2020 du gouvernement d’une part et du communiqué de Sa Majesté Gê Fioga Sédégbé FOLI-BEBE XV d’annuler la 357ème édition des cérémonies de ‘’Ekpéssosso’’ pour éviter la propagation à grande échelle de la Covid-19, d’autre part.
A travers cette mesure, grand est l’espoir de voir l’ordre régner désormais sur les différents lieux des cérémonies de la prise de la pierre sacrée dans la préfecture des Lacs. Il est pour le moins, réducteur pour la communauté  Gê d’assister chaque année à des perturbations de ces cérémonies qui  font déplacer des visiteurs des quatre coins du monde.
Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here