CNO-Togo :Wona Germain a la faveur des pronostics

0
86
La course au fauteuil présidentiel du Comité national Olympique du Togo (CNO-Togo) s’annonce rude et épique. Vont s’affronter  le 19 décembre 2020 pour le renouvellement du bureau exécutif, deux poids lourds du monde olympique togolais : le secrétaire général du bureau sortant Akpaki Deladem, président de la Fédération togolaise de judo(FTJ) et l’homme d’affaires Germain Wona, président du groupe Médias Pyramide, conseiller dans le même bureau. Ce dernier, pour de multiples raisons, a la faveur des pronostics.
Derrière  la discrétion qui caractérise cet homme qui s’impose comme le candidat favori, se cache une efficacité qui force l’admiration. Dans les milieux sportifs, Wona Germain est connu comme un homme posé, visionnaire et doué d’une lucidité à nulle autre pareille dans ses prises de décision.  Tour à tour  promoteur et manager de boxe professionnelle, membre d’honneur de plusieurs fédérations sportives, président de la Fondation Afrique et Développement International(FADI), l’homme se révèle plein d’initiatives pour le sport togolais. Comment peut-il en être autrement  pour cet ancien  président du club de football Agaza Omnisports de Lomé (2001-2006), et Conseiller du ministre des Sports et des loisirs, chargé de promouvoir les événements sportifs de portée continentale et internationale (2006-2008) et qui, de surcroît, dispose d’une parfaite connaissance du CNOT-Togo pour y avoir officié pendant des années, comme conseiller du bureau sortant. Des distinctions honorifiques, Germain Wona en a à en revendre : entre autres, le titre d’Ambassadeur de l’Entrepreneuriat en 2017, un Award de Leadership économique à Ouagadougou en 2017, et un diplôme de Mérite du Comité international Olympique (CIO) pour sa contribution remarquable au développement du sport en 2007. Pour de nombreux connaisseurs ce candidat qui déclare : « Nous avons beaucoup d’ambitions pour le Cno-Togo », demeure plus que jamais, l’homme qu’il faut à ce poste . « Sans vous mentir, la main sur le coeur, je pense que Wona, président du Cno-Togo, va apporter beaucoup au sport national », confie un membre du bureau exécutif sortant qui a requis l’anonymat.
Il appartient désormais aux électeurs de voter utile, le 19 décembre prochain pour offrir à cette figure emblématique du monde sportif togolais qu’est Germain Wona, l’opportunité de mettre en œuvre, l’ambitieux projet qu’il porte en vue de sortir le sport togolais du creux de la vague.
Gilles oblasse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here