Commune Agoè-Nyivé 5/Lutte contre la Covid-19 : Ayena Kodjo Dagbedji apporte son soutien aux femmes et aux nourrissons  

0
172

 

Un mois après avoir soutenu des ménages de la Commune Agoè-Nyivé 5 avec la distribution de 570 kits alimentaires, Ayena Kodjo Dagbedji, représentant pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) au Canada a, de nouveau, fait parlé son cœur en offrant cette fois-ci, des vivres et des non-vivres aux femmes et aux mères de nouveau-nés de ladite commune.

Au total 700 kits alimentaires composés de riz, maïs, haricot et sardines ont été distribués aux femmes membres de la Fédération Nationale des Bénéficiaires des Services Financiers (FeBe-SeF), section Commune Agoè-Nyivé 5. Plus de 50 femmes, mères de nouveau-né ont également bénéficié des kits de non-vivres composés de savons, des couches pour subvenir aux besoins de leur nourrisson en ces moments de crise sanitaire.

La cérémonie de remise a eu lieu ce mercredi 15 juillet sur le terrain du Lycée de Zanguéra pour les kits alimentaires et pour les non-vivres dans l’enceinte du Centre Médical Social (CMS) de Zanguéra.

« Au nom des bénéficiaires, je remercie Monsieur Ayena Kodjo Dagbedji de la diaspora qui ne cesse de penser à nous. Ces kits viennent à point nommé parce que nous traversons des moments difficiles », a déclaré Mme Tchakebera Talke, représentante des femmes FeBe-SeF dans la commune Agoè-Nyivé5.

Mme Gbodzo-Dogbé Afiwa Enyonam, Maire de la Commune Agoè-Nyivé5 a, tout d’abord, remercié le généreux donateur qui leur a permis de remettre ces kits aux femmes en ces périodes difficiles. Elle a exhorté les femmes d’en faire bon usage. Elle a profité de l’occasion pour appeler les femmes au respect des mesures barrières  à savoir : portez un masque (cache-nez) qui est devenu obligatoire depuis quelques jours, se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon, ou les désinfecter avec du gel hydroalcoolique ; tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le pli de son coude ; saluer sans se toucher sans se serrer la main et éviter les embrassades. Pour finir, elle a demandé aux femmes de continuer à intercéder dans leurs prières pour la vie de Ayena Kodjo Dagbedji, le généreux donateur car  pour elle, ils sont rares, ces personnes au cœur en or.

Avant ce geste, M. Ayena, représentant pays du HCTE au Canada, natif du milieu a eu à appuyer des structures avec plus de 50 dispositifs de lavage de mains, le Synphot, accompagner les chefs ainsi que des jeunes et femmes pour mener des campagnes porte-à-porte dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here