Congrès du Rhdp: Soro, Ahoussou, et Diby, absents

0
382

Le Congrès du RHDP du Président Alassane Ouattara vient d’avoir lieu ce 26 janvier 2019 en Côte d’Ivoire. Le grand absent du jour, le Leader Guillaume Kigbafori Soro, pèse cependant de tout son poids politique sur ledit événement, qui perd définitivement toute prétention au rassemblement démocratique le plus large des Ivoiriens.

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a brillé par son absence au congrès du rassemblement des houphouétistes (Rhdp) unifié  au stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.Les absences des présidents du Sénat Ahoussou Kouadio Jeannot, et du Conseil économique et social, Charles Diby Koffi, ont également été très remarquées.Prenant la parole au cours de ce premier congrès ordinaire du RHDP au cours duquel il a été désigné sans surprise premier président, le Président Alassane Ouattara, a déclaré que pour la présidentielle de 2020, tout le monde pouvait faire acte de candidature, même les absents.

IL faut s’en souvenir, avant qu’on en vienne à l’idée de parti unifié, il y avait dès 2005 à Paris, la naissance d’une alliance politique qui a donné lieu au Groupement des partis du RHDP, dans le respect de la loi de 1993 sur les partis politiques en Côte d’Ivoire. Pour rappel, cette loi ne prévoit pas qu’on puisse être, en Côte d’Ivoire, simultanément membres de deux partis politiques. On peut être membre d’un seul parti politique et ce parti politique peut être membre d’un groupement de partis politiques.

Par voie de conséquence, la création d’un parti unifié du RHDP ne pouvait se faire sans que chacun des partis membres du groupement politique du RHDP ait librement décidé, de son propre chef, de se dissoudre, et de demander à ses militants, en leur âme et conscience, de rejoindre la nouvelle formation politique envisagée.

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here