Coopération et développement  : la feuille de route 2020-2025 du gouvernement, déroulée aux partenaires techniques et financiers

0
141
Au cours d’une cérémonie  présidée ce vendredi  22 février par le premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé dans la salle Fazao de l’hotel 2 Février, la feuille de route,2020-2025  du gouvernement a été présentée aux partenaires techniques et financiers du Togo. Dans l’importante allocution prononcée a cet effet, le chef de l’exécutif a d’entrée de jeux, formulé, au nom du Chef de l’État et du gouvernement, des vœux de santé, de réussite et de prospérité  dans une coopération fructueuse, à l’ensemble de la communauté des partenaires du Togo. Parlant ensuite de la feuille de route, au demeurant, impactée par des mutations récentes intervenues dans le monde , le premier ministre a indiqué qu’elle fait de manière pragmatique, un recentrage de l’action gouvernementale sur un certain nombre de priorités de développement à moyen terme. A savoir, travailler sur un nombre réduit de projets intégrés à fort impact et réformes stratégiques pour mieux cibler, mesurer, suivre et rendre compte . Il poursuit en soulignant que le document vient insuffler une nouvelle énergie à l’administration publique et donner une direction claire pour faire du Togo, un pays de cohésion et de paix et une Nation moderne avec une croissance  économique inclusive et durable.
D’où des engagements spécifiques pris par les membres du gouvernement pour une action collective davantage orientée sur les résultats, conformément aux aspirations des Togolais. Selon Victoire Tomegah-Dogbé, pour avoir inscrit le renforcement de la coopération avec ses partenaires au développement  comme une priorité, le gouvernement entend œuvrer ensemble avec ces derniers, de nouveaux partenariats encore plus efficients, dans le respect des principes d’appropriation, d’alignement, de gestion axée sur les résultats, de transparence et de redevabilité mutuelle.
Pour ce qui est de la contribution des partenaires techniques et financiers, au développement, elle a précisé qu’entre 2008 et 2019, elle est passée d’environ 243,37 millions de dollars US à plus de 511,95 millions. Aussi, a-t-elle exprimé sa profonde gratitude à ces partenaires tout en les encourageant à en faire davantage en vue de relever les défis de  lutte contre la pauvreté et d’amélioration des conditions de vie des populations togolaises.
Gilles  oblasse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here