Décès du Directeur Agbokpe Délato : des rumeurs d’empoisonnements. Inquiétudes et interrogations. À qui profite le Crime  ? 

0
1577

 

L’empoisonnement est un Crime .Il Consiste à employer ou administrer une substance de nature à causer la mort d’autrui. Malheureusement, force est de constater que certains, pour des intérêts ou ambitions démesurés, utilisent cette méthode pour ôter la vie de leur prochain.Même si ces derniers échappent à la justice des hommes, tôt ou tard, ils seront rattrapés par la justice divine.

La mort subite du  Directeur Général des Transports Routiers et Ferroviaires Agbokpe Delato alimente des rumeurs  sur les réseaux sociaux et à Lomé. Des sources parlent d’empoisonnements. Il vient de quitter le monde des vivants ce lundi 03 août 2020 et a été inhumé rapidement dans  la stricte intimité familiale au Cimetière de Bè quelques heures aprés son déscès.Qu’est ce qui n’a pas marché ?Inquiétudes et interrogations?.

« On n’a toujours pas identifié avec certitude la cause de la mort. Il y a deux possibilités : une intoxication alimentaire ou une attaque bactérienne. Des expertises doivent rentrer  en jeu mais il est impossible de dire avec certitude ce qui a réellement causé la mort de notre frére .Puis que quelques heures après la mort de notre fils , le corps commence  à se décomposer .En Afrique après la mort d’une personne ,si son corps se peri dans les heures qui suivent ,il faut donc savoir que la personne est empoisonnée indique un source proche de la famille » .

« Brillant, serein, impartial, le Togo à perdu l’ un de ses grands et dignes fils souligne un membre du parti UNIR en larmes  ».Mais aucun membre de son entourage n’a confirmé quoi que ce soit à ce sujet, ni même raconté comment l’homme a vécu les dernières moments de sa vie.On n’a toujours pas identifié avec certitude la cause de la mort déclare un personnel du Transport routier. »L’homme s’était plaint d’engourdissements dans les doigts et disait ressentir une intense fatigue, avant de ne plus pouvoir marcher puis de tomber dans le coma » indique une autre  source.

Pour rappel, feu Agbokpe Delato avait été nommé à la tête de la Direction Générale des Transports Routiers et Ferroviaires (DTRF) en 2013. Pour brouiller toutes les pistes de corruption mises en place par ceux qu’on appelle communément « les démarcheurs », et permettre aux usagers d’être servis dans de meilleures conditions, des mesures ont été prises par ce dernier en leur facilitant la tâche dans les démarches administratives. Il ne prend pas des décisions selon ses humeurs. En sept ans de loyaux services à la tête de ce département du ministère des Transports, les collaborateurs et usagers retiennent de l’homme, son engagement pour le travail bien fait. Plusieurs réformes dans le secteur des transports sont à son actif.

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here