Diplomatie /Le nouvel Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Union européenne a présenté ses lettres de créance au chef de l’Etat togolais, SEM Faure E. Gnassingbé ce vendredi au Palais de la Présidence de la République.

0
137

Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, a  reçu ce 16 octobre 2020, les lettres de créance du nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Union européenne (UE) au Togo, M Joaquin Tasso Vilallonga . De nationalité espagnole, Joaquín Tasso Vilallonga est un diplomate de carrière âgé de 54 ans. Il était jusqu’à sa nomination au Togo, adjoint au chef de la Division des affaires Panafricaines au Service européen pour l’action extérieure (SEAE) à Bruxelles. Il a également servi auparavant dans les Délégations de l’Union européenne en Albanie, en Jordanie et au Yémen.Joaquín Tasso Vilallonga a ainsi abordé au cours de son tête-à-tête avec le chef de l’Etat, des préoccupations communes comme la paix et la stabilité en Afrique de l’ouest, la crise de la COVID-19 et les questions de développement et d’inclusion économique des populations.Joaquín Tasso Vilallonga a fait part au Président Faure Gnassingbé de sa volonté de maintenir l’élan pris ces derniers années par la coopération Togo-UE et d’œuvrer au renforcement de l’amitié et de la solidarité entre les peuples togolais et européens.

«J’ai eu l’honneur de présenter mes lettres de créance au Président de la République. Nous avons abordé plusieurs sujets. Tout d’abord la question liée à la pandémie, ensuite les stratégies de renforcement de la coopération dans le domaine de l’économie et du commerce, et enfin la situation régionale et le rôle que le Togo et la CEDEAO jouent dans la consolidation de la  paix et la sécurité dans la sous-région ».

Le Togo et l’Union européenne fondent leurs relations sur des valeurs communes qu’ils défendent au sein d’instances internationales. Les deux partenaires s’expriment souvent d’une même voix sur des thématiques allant de l’environnement et le changement climatique à la préservation de la paix et la prévention de conflits, en passant par le développement durable, le commerce international, la défense des droits de l’homme, la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme…

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here