Djama Pilsner, la nouvelle bière adoptée par les consommateurs au Togo

0
1297

 

Djama Pilsner, le premier produit de la Société Nouvelle de Boisson (SNB) installée au Togo, a déjà conquis  le cœur des consommateurs.

La bière de tradition allemande faite d’eau, malt, houblon et brassée au Togo, a été très vite adoptée du fait de sa qualité et de son goût. Si au début, les amoureux de la bonne bière étaient obligés de se déplacer dans la préfecture d’Agoè-Nyivé juste pour prendre un pot, aujourd’hui  on peut  retrouver Djama Pilsner dans tous les bars, les maquis et buvettes de Lomé et sur l’ensemble du territoire national.

Malgré la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19, les consommateurs en raffolent.  « Sans faire d’éloge à cette nouvelle boisson, cette bière est d’une qualité exceptionnelle, rafraichissante et surtout donne du tonus après une dure journée. Vraiment je l’adore », a déclaré Augustin, un jeune déclarant rencontré dans la banlieue Est de Lomé.  Pour Mlle Elizame, elle a découvert la bière Djama par l’entremise de ses collègues. « J’ai découvert la bière Djama par l’entremise de mes collègues de service qui m’avaient invité  à étancher notre soif avant de rentrer à la maison après le boulot.  A peine à la première gorgée, j’étais d’accord avec mes collègues qui en parlaient tout temps. Depuis ce jour j’ai adopté Djama ».

Paul, Mode Designer habitant à Agoè-Adjougba au-delà de sa personne, c’est toute sa famille qui en raffole de Djama. « C’était un soir qu’un de mes cousins m’avait offert une bouteille de la nouvelle boisson Djama. Arrivé à la maison quand j’ai sorti la bouteille de mon sac, mon père, un octogénaire, me demanda, c’est quelle boisson encore ça ? Et je lui ai répondu Djama. Ah bon ! s’exclama-t-il. Etant un fan des Allemands, malgré son âge avancé, il a pris une gorgée ainsi que ma maman et ma sœur. Depuis ce jour, toute la famille est admirative du goût et de la qualité de Djama Pilsner ».

Doté d’un capital social fixé à Huit milliards neuf cent quarante millions (8 milliards 940 millions) de francs CFA, divisé en huit cent quatre-vingt-quatorze mille (894.000) actions de dix mille (10.000) francs CFA chacune, la Société Nouvelle de Boisson a pour objectif : la fabrication et la distribution de produits alimentaires de tout genre, notamment de boissons alcoolisées et non alcoolisées et produits dérivés. “Djama Pilsner”, le premier produit mis sur le marché est d’une contenance de 50 centilitres et de 33 centilitres.

 

Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here