Djama Pilsner, la révolution

0
494

 

Annoncée avec des affiches publicitaires géantes sur toute l’étendue du territoire vers  la fin d’année 2019, la Société Nouvelle de Boissons (SNB), deuxième acteur brassicole implanté depuis peu au Togo, a officiellement mis sur le marché, depuis le mardi 05 mai 2020, son tout premier produit : Djama  Pilsner.

Très attendue, “Djama Pilsner” en grand modèle (50 centilitres) et petit modèle (33 centilitres), a été aussitôt  adoptée dès sa mise sur le marché. Si au début, il était difficile aux consommateurs de la bonne bière de se la procurer à tous les coins, aujourd’hui cette bière de tradition allemande, brassée au Togo et préparée à base d’eau, du malt et de houblon, est  distribuée sur toute l’étendue du territoire national. On peut la retrouver dans tous les  coins et recoins de la capitale Lomé de même qu’à l’intérieur du pays.

Avec l’allègement des mesures sécuritaires mises en place par le gouvernement pour lutter contre la propagation de la pandémie de la Covid-19, les tenanciers de bars, restaurants, buvettes et autres commencent par pousser un petit ouf de soulagement et se relèvent peu à peu de cette récession économique grâce à Djama Pilsner.Au bar Samson non loin du garage centrale de lomé ,le gérant se dit satisfait .Avec PILSNER mon chiffre d’affaire a augmenté a t- il souligné

Partout sur les tables, c’est Djama et les consommateurs ne cessent de faire l’éloge à cette bière au goût authentique allemand. « Aujourd’hui, c’est Djama que les gens demandent. Si tu ne l’as pas, ils quittent pour aller ailleurs », a déclaré le gérant d’un bar à Baguida. Pour Mlle Abidé, serveuse dans un à Bar à Baguida, « au début, les gens viennent et repartent parce que nous n’avons pas Djama. Il a fallu insister auprès de notre responsable qu’il fasse la commande. Aujourd’hui, je peux dire merci à la SNB pour son produit qui nous permet de s’en sortir petit à petit malgré cette crise sanitaire ».

«Pour un coup d’essai de la Société Nouvelle des Boissons, ce fut un coup de maître. Elle s’offre de nouvelles opportunités sur le marché grâce à cette première sortie triomphante. Ce qui prouve que les produits allemands sont de qualité exceptionnelle. Aujourd’hui la meilleure façon d’étancher sa soif, c’est de savourer la bière Djama. Djama pour la vie ! », s’est exclamé Mouni.

Avec un capital social fixé à Huit milliards neuf cent quarante millions (8 milliards 940 millions) de francs CFA, divisé en huit cent quatre-vingt-quatorze mille (894.000) actions de dix mille (10.000) francs CFA chacune, la Société Nouvelle de Boisson installée à Adétikopé dans la préfecture d’Agoè-Nyivé a pour objectif, la fabrication et la distribution de produits alimentaires de tout genre, notamment de boissons alcoolisées et non alcoolisées et produits dérivés.

 

Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here