Doing Business 2020 : Faure Gnassingbé « Nous continuerons d’œuvrer à offrir un environnement favorable à l’investissement et à mettre en place les outils nécessaires à l’atteinte des ODD que nous nous sommes assignés »

0
263

 

En se positionnant à la 97èm rang ,le Togo figure ainsi dans le top 100 mondial avec 40 points de plus au classement général de Doing business 2020, le Togo réalise le plus grand nombre de reformes jamais reconnues pour ce pays depuis le lancement du rapport en 2002. Ce qui permet au pays de se hisser dans le Top 10 des économies qui ont le plus amélioré leur cadre réglementaire dans le monde. Le Togo passe ainsi de  la 137ème place  au 97èm rang , faisant ainsi un bond trés considérable, la plus grande progression enregistrée en Afrique cette année. En termes absolus, le score du Togo sur l’Indice global de la facilité à faire des affaires s’est amélioré . Ce qui traduit une réduction du gap qui sépare le cadre réglementaire des affaires au Togo des meilleures pratiques mondiales.Selon Faure Gnassingbé, les performances révélées par Doing Business 2020 indiquent que le Togo intègre pour la première fois le top 5 des pays réformateurs au monde.Sur sa page Facebook, le chef de l’Etat togolais se réjouit de ces bons résultats engrangés par son pays en matière d’amélioration du climat des affaires.« Nous continuerons d’œuvrer à offrir un environnement favorable à l’investissement et à mettre en place les outils nécessaires à l’atteinte des ODD que nous nous sommes assignés », promet le chef de l’Etat.

Le gouvernement entend garder ce cap pour l’accélération de la dynamique notée à travers la mise en œuvre des projets en cours et l’effectivité des annonces d’extension des projets des partenaires présents entre autres la société Lomé Conteneur Terminal  (LCT) dans le domaine portuaire qui prévoit des investissements de 500  millions d’euros, la société Cimtogo dans le secteur du ciment qui prévoit de mobiliser 25 millions d’euro et la société Eranove, nouvelle société dans le secteur de l’Energie, qui vient de faire sa pose de première pierre et qui prévoit d’investir 64 milliards de FCFA a souligné Sandra Ablamba Johnson, ministre déléguée, conseillère du président en charge de l’amélioration du climat des affaires .

En occupant la 97e  place à l’échelle mondiale, le Togo progresse ainsi de 40 places par rapport à l’édition 2019 de ce document qui fournit des données sur la facilité de faire des affaires après une analyse de 190 économies du monde au regard des indicateurs établis.

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here