Elections Consulaires  2020 à la CCIT : Germain MEBA joue la carte de la transparence

0
207

 

Depuis  quelques semaines, le président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCIT), Germain Meba est au centre de moult  accusations,  liées à l’organisation des élections consulaires prévues en décembre 2020.

L’essentiel de la fronde  émane  des membres de l’association Togolaise des Opérateurs Économiques (ATOE), qui accusent  le président de la CCIT, d’user des subterfuges,  dans  l’optique de les écarter de ces  élections.

La carte de la transparence

Candidat à sa propre succession, le président de la CCIT  joue sans doute la carte de la transparence malgré tout le déluge d’accusations qui s’abat sur sa personne. Le jeu en vaut d’ailleurs la chandelle. Surtout quand on sait que, les élections consulaires sont d’une importance capitale dans la gestion des affaires de la CCIT.

Pour mettre  tous les membres  de l’instance au même  niveau d’informations par rapport à  cette  élection, la présidence  actuelle n’a pas hésité à organiser une conférence de presse pour bien clarifier les règles. Elle a  également  mis  les informations  sur son site internet.

« Les candidats à la prochaine élection consulaire aura lieu en décembre 2020. Sont éligibles, tout ressortissant de la chambre qui est un opérateur économique, qui dispose d’une carte et qui intervient dans le secteur du commerce, de l’industrie et des services », ont-ils martelé.

Carte de ressortissant : l’équivoque levée

La transparence des élections consulaires passe avant tout par la conformité des membres aux règles, notamment l’établissement ou le renouvellement des cartes de membres. C’est dans cette optique que les responsables  avaient  fait sortir la note de service N° 144 en date du 11 Septembre 2019, pour repréciser les conditions de son obtention et appeler les opérateurs à s’y conformer.

« L’une des conditions nécessaires pour être candidat aux élections consulaires, est de disposer d’une carte de ressortissant  de l’institution. Pour l’obtention de cette carte, il faut tout d’abord être ressortissant de la chambre, ce qui implique  d’être un opérateur économique inscrit dans les registres de l’institution et intervenant dans le secteur du commerce, de l’industrie et des services », apprend-t-on des responsables de la CCIT.

Cette règle pourtant claire, est l’alibi parfait trouvé par  l’ATOE qui a mis en branle une campagne de  dénigrement contre l’actuel président de la CCIT.  Dans les précisions données par ce dernier, il s’est fait que les membres de cette association avaient adressé une demande collective de demande de carte de ressortissant au lieu des demandes individuelles.

Face à cette situation, les membres de l’ATOE ont trouvé bon de susciter une fronde médiatique à l’encontre du premier responsable de la CCIT. Laquelle fronde médiatique leur dessert, de toute évidence, si l’on scrute un peu la transparence qui entoure l’organisation de ces futures élections  consulaires.

La preuve la plus palpable est d’ailleurs la disponibilité de toutes les informations afférentes à ces élections sur le site  internet de l’instance.

Contre vents et marées

La fuite en avant de l’ATOE n’émousse pas l’ardeur des dirigeants de la CCIT, qui  poursuivent, contre vents et marées,  l’organisation des  élections crédibles et  transparentes. Dans la foulée, ils ont ouvert ce mercredi 26 août 2020, les inscriptions sur la liste électorale.

Toujours dans ce même ordre d’idées, des structures en charge de ces élections sont installées dans toutes les préfectures du pays.

Il faut souligner que chaque commission préfectorale est composée de  05 membres,  avec pour mission de procéder aux inscriptions des opérateurs économiques sur les listes électorales.

En attendent de revenir dans un  grand dossier sur les élections consulaires de décembre prochain  et les prouesses de la mandature du président Germain Meba, nous publions ici les documents qui renseignent l’opinion en général et les opérateurs économiques en particulier sur les prochaines élections consulaires à la CCIT, documents qui sont, faut-il le préciser consultables via ce lien :

 

Gilles  OBLASSE

:http://www.ccit.tg/content/elections-consulaires-ccit-2020-conditions-0

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here