FERMETURE DES FRONTIERES / L’Assemblée nationale du Bénin toujours muette

0
251

Les frontières du Bénin avec le Nigéria sont, depuis juillet dernier, fermées pour raison de réexportation sur le sol nigérian de marchandises contrefaites. Depuis ce temps, l’Assemblée nationale du Bénin est toujours muette sur ce sujet que d’aucuns qualifient de délicat.Face à cette situation et compte tenu du prolongement de délai de cette fermeture des frontières par le Nigéria, d’aucuns s’attendaient à ce que les élus de la nation, les députés béninois réagissent en vertu de leur prérogatives constitutionnelles, mais jusque-là, rien. Et pourtant, l’article 113 de la Constitution du 11 décembre 1990 du Bénin donne plein pouvoir aux députés d’interpeller le gouvernement pour sa gestion et surtout sur certains sujets d’importance capitale pour les citoyens béninois.

Les échanges commerciaux entre la République du Bénin et l’Etat fédéral du Nigéria connaissent depuis juillet dernier, un bouleversement inquiétant. Une situation qui découle de la fermeture, par le Nigéria, de ses frontières avec le Bénin accusé de toujours « déverser sur le territoire nigérian, des produits contrefaits ».

Gilles  OBLASSE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here