Investiture de Faure Gnassingbé / le natif de Kouméa Pascal Bodjona signe un retour au sein de son club formateur? .

0
322

Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, a prêté serment devant la Cour Constitutionnelle pour un nouveau mandat de cinq (5) ans, ce dimanche 03 mai 2020 au Palais de la Présidence de la République.

Après quelques années  de retrait  de la scène politique suite à une affaire d’escroquerie , l’ancien Ministre Grand Format comme le surnomme affectueusement la presse locale  ,Pasal Bodjona officialise son retour à la maison bleue ? C’est la question qui talonne les esprits actuellement à Lomé . Au rang des personnalités de marque invitées à la cérémonie d’investiture du dimanche 03 Mai 2020, se trouve l’ancien ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités, locales Pascal Akoussoulélou Bodjona.

Pour les observateurs avisés de la scène politique togolaise, ce retour de Pascal BODJONA au parti UNIR ne surprend guère . En effet, peu avant la présidentielle, des rapprochements, des contacts avaient été noués et des promesses avaient été faites. D’où le silence de l’ancien porte-parole du gouvernement .

Rappel : L’ancien ambassadeur du Togo aux Etats-Unis qui a connu des démêlés judiciaires dans une affaire dite d’escroquerie internationale qui lui fera goutter aux affres de la prison,ne sait que faire la politique.

« Qu’il soit clair pour tout le monde que comme on ne peut refuser à un menuisier de scier le bois, personne, je dis bien personne, y compris les aberrations judiciaires, ne sauront empêcher mon accès à la scène politique. » « Je vous le dis solennellement : je serai présent dans le débat publique » a délaré il y a quelques années Pascal BODJONA à sa sortie de prison .

Vingt ans au service du régime togolais , le plus « Puissant » des ministres de Faure Gnassingbé a été remplacé par l’un de ses éternels rivaux, Gilbert Bawara il y a quelques années.Il fut ministre d’État pour l’Administration territoriale, la décentralisation et les collectivités locales ainsi que porte-parole du gouvernement du Togo du  au . Le , il est arrêté par la police du Togo des suites d’une plainte déposée  par Abbas Youssef dans l’affaire d’escroquerie dont ce dernier est victime.

Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here