Jean -paul Dimitri TAKO « la nécessité de promouvoir la consommation locale au Togo découle manifestement des ambitions de l’axe2 du PND à savoir, « développer des pôles de transformation agricole ,manufacturiers et d’industrie extractives »

0
270
Pour véritablement convaincre les Togolais à consommer des produits transformés localement, il faut que ces derniers répondent aux normes. C’est dans cette optique que la Haute autorité pour la qualité et l’environnement (HAUQE) a été créée.
Afin d’apporter aussi sa contribution dans ce mécanisme de la promotion des produits locaux prônés pas le gouvernement togolais,  ce  Mercredi 21 Avril 2021 , une équipe  de JCL  (Je Consomme Local) qui est une plate-forme de promotion des produits/services locaux, conduite par son  son promoteur Jean -Paul Dimitri Kokou TAKO a rendu visite à l’unité de production des boissons naturelles à base des champignons après avoir visité Jus FIRSTY, LIHA Bio… Objectif, touchez du doigt les réalités. Pour JCL, consommer des produits locaux veut dire contribuer au développement de l’économie nationale. Pour faire de la consommation locale un des piliers du développement du Togo, des actions s’imposent, estime Jean -paul Dimitri TAKO. « On doit sensibiliser la population à consommer local et compter sur le gouvernement pour avoir des mécanismes plus forts, plus dynamiques, pour appuyer la transformation .Ce jour nous sommes dans les locaux de l’entreprise NUTRI-TOGO SARL CHAMPISO , une maison de nutrition santé basée sur la mycothérapie, production de boissons naturelles à base de champignons « a déclaré Jean -Paul Dimitri Kokou TAKO. La consommation locale constitue le cœur de la vie économique nationale, car c’est elle qui assoit la production locale souligne le responsable .
Le mois du consommer local se situe dans la droite ligne de la mise en œuvre du PND, qui envisage de transformer structurellement l’économie nationale, pour une croissance forte, durable, résiliente et créatrice d’emplois.
Pour la deuxième fois consécutive, le Togo va organiser le « mois du consommer local ».Ainsi, plusieurs activités vont être programmées pour permettre aux différents acteurs concernés, de travailler à valoriser et intensifier la promotion de la consommation des biens et services locaux. Objectif : susciter l’envie et l’intérêt de la population pour leur utilisation.
Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here