Jean-Yves Le Drian :« La France condamne avec la plus grande fermeté la mutinerie engagée par des militaires . Elle réaffirme avec force son plein attachement à la souveraineté et à la démocratie maliennes »

0
182

 

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et son Premier ministre Boubou Cissé ont été arrêtés mardi en fin d’après-midi par des militaires en révolte. »Nous pouvons vous dire que le président et le Premier ministres sont sous notre contrôle. Nous les avons arrêtés » au domicile du chef de l’État à Bamako, a déclaré l’un des chefs de la mutinerie. Une information confirmée dans la soirée par le directeur de la communication du chef du gouvernement malien.Un coup de force de trop condamné dès les premières heures par la France à travers Jean-Yves Ledrian, son ministre de l’ Europe et des Affaires étrangères. « La France réaffirme avec force son attachement à la souveraineté et à la démocratie malienne », avait-il indiqué . La France invite « Les militaires à regagner sans délai leurs casernes » et « rappelle sa ferme opposition à tout changement politique anticonstitutionnel », invitant les « militaires à demeurer dans une posture républicaine ».

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here