Journée internationale de la Femme, MESSAGE DE LA MINISTRE MME TCHABINANDI KOLANI YENTCHARE.

0
441

La Journée internationale de la Femme , édition 2019 sera célébrée le 8 Mars sous le thème : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement  ». Le thème national choisi par le Togo est : « Femme et gouvernance locale » .

Le Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation au Togo, Mme Tchabinandi KOLANI YENTCHARE, a livré à cet effet un message en son cabinet  où elle appelle les femmes togolaises  à participer aux élections locales prochaines et à être de véritables actrices de développement dans leurs communautés .

 «   Je voudrais ici encourager  vivement les femmes à se porter  candidates et à prendre part activement à ces consultations. Pour cela, elles méritent d’être soutenues par leurs proches. Ceci n’est aucunement un défi lancé aux hommes ; bien au contraire, l’engagement des femmes dans ce processus renforcera la complémentarité homme-femme dans les prises de décisions concernant la vie commune, et contribuera à un développement local plus harmonieux et inclusif   »

a souligné la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation  Tchabinandi Kolani Yentchare dans son message. Notons que la communauté internationale a choisi pour cette édition 2019 le thème : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». Plusieurs activités culturelles sont au programme de la célébration de la journée internationale de la femme le 8 mars prochain au Togo.

Voici son message

Mesdames,  Messieurs.
Vaillantes femmes du Togo, d’Afrique et du monde,

A quelques heures de la célébration de la journée internationale de la femme, il me plaît, de vous adresser au nom du gouvernement, mes plus cordiales salutations, tout en vous conviant à partager ensemble, les réflexions, qui alimenteront la célébration de cette 42ème édition.
Je voudrais d’ores et déjà, exprimer mes plus vives félicitations et ma profonde reconnaissance, aux divers acteurs, publics et privés pour leur engagement inlassable et leur accompagnement soutenu aux côtés des gouvernants, ayant permis de gagner beaucoup de batailles, dans le sens de l’amélioration de la condition de la femme.
A la veille de cette journée mémorable, alors que les acteurs internationaux et nationaux de promotion de la femme, ainsi que les partenaires au développement s’apprêtent à marquer encore un peu plus  l’histoire, je ne peux me soustraire au devoir de rendre hommage aux pionnières de l’héroïque lutte émancipatrice des femmes.
Le souvenir de ces héroïnes dont la lutte a connu une issue positive avec la reconnaissance du 8 mars, comme journée internationale de la femme par les Nations Unies en 1975 et sa première célébration officielle en 1977, demeurera gravé à jamais dans la conscience des peuples.
Les réflexions cette année seront orientées, au plan international, sur le thème : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».
Ce thème ouvre des perspectives pertinentes concernant l’accès équitable de toutes et tous, à l’utilisation des technologies clés, en particulier l’informatique et les communications, pour promouvoir l’autonomisation des femmes comme le précise l’ODD 5.b.
Pour sa part, le Togo, dans sa vision de promotion de l’inclusion humaine dans tous les domaines, entend garantir à l’horizon 2030, la participation entière et effective des femmes, et leur accès en toute égalité, aux fonctions de direction, dans la vie politique, économique et publique.
C’est pourquoi, le thème : « Femme et gouvernance locale »  a été retenu au plan national, au regard des prochaines élections locales dans notre pays. Ce thème,  cadre non seulement avec l’ODD 5.5, mais s’inscrit aussi parfaitement dans l’axe stratégique 3 du Plan National de Développement (PND) 2018-2022, entièrement consacré à la consolidation du développement social et au renforcement des mécanismes d’inclusion.
Mesdames et Messieurs,
Grâce à la volonté politique du chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, à qui il me plaît ici, de rendre un hommage bien mérité, le Togo, par le renforcement de son arsenal juridique, s’illustre de plus en plus comme un pays modèle, en matière de respect de l’égalité de genre. Ainsi, sur les plans de l’accès à la formation, à l’emploi, à la succession, ou encore l’éligibilité des femmes aux postes politiques, la promotion des femmes et la protection de leurs droits sont de plus en plus affirmées.
La présence  d’une femme au perchoir de l’Assemblée nationale en est une illustration éloquente, une grande première dans l’histoire de notre pays. Les avancées constatées et recensées dans tous les domaines, et révélées par la dernière enquête d’Afro baromètre sur la promotion de l’égalité de genre au Togo, traduisent la ferme volonté du pays à favoriser la pleine participation des femmes et des hommes à la gestion de la cité.

Mesdames et Messieurs,
Chères sœurs de tous les horizons,
Pour le gouvernement, même si les avancées obtenues constituent une source de fierté légitime, le combat mérite d’être poursuivi, afin de réduire davantage les écarts qui subsistent encore entre hommes et femmes.
A titre d’exemple, sur 302 membres des délégations spéciales de préfectures et de communes, on dénombre seulement 35 femmes ; dont 2  vice-présidentes et 2 présidentes sur 53 présidents de délégations spéciales.
Sachant que la décentralisation conditionne à la fois le développement local participatif, la lutte contre la pauvreté, le rapprochement des services publics des citoyens et la bonne gouvernance administrative, le gouvernement compte sur l’élection massive des femmes parmi les 1527 conseillers attendus à l’issue des prochaines élections locales.
Je voudrais ici encourager  vivement les femmes à se porter  candidates et à prendre part activement à ces consultations. Pour cela, elles méritent d’être soutenues par leurs proches. Ceci n’est aucunement un défi lancé aux hommes ; bien au contraire, l’engagement des femmes dans ce processus renforcera la complémentarité homme-femme dans les prises de décisions concernant la vie commune, et contribuera à un développement local plus harmonieux et inclusif.
Mesdames et Messieurs,
La célébration de la journée internationale de la femme, cette année, sera principalement marquée par un important panel de discussion, prévu dans la matinée du 8 mars à l’Agora Senghor de Lomé.
Dans la continuité de cette célébration, des causeries éducatives, des conférences, des émissions radiotélévisées sur les thèmes retenus, seront animées à travers les régions et sur l’ensemble du territoire, durant tout le mois de mars.
En remerciant d’avance, au nom du gouvernement les partenaires pour leurs appuis multiformes à la réussite de cette journée, je vous invite tous à prendre une part active à cette célébration, pour donner un éclat particulier à l’édition de cette année.
Bonne fête à toutes les femmes du monde entier, et à tous les hommes, leurs partenaires de toujours,
Vive la journée internationale de la femme,
Vive la femme togolaise, femme battante, dynamique et exemplaire,
Je vous remercie.

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here