Karité : la FIKATO et l’AGK renforce leur coopération pour promouvoir la durabilité dans la filière

0
432

 

La filière Karité du Togo (FIKATO) et son partenaire, l’Alliance Globale du
Karité (AGK) ont tenu ce jeudi 12 Novembre 2020 à Lomé, un atelier visant à
échanger avec les parties prenantes du karité au Togo sur la promotion et la
durabilité du secteur karité. L’atelier a réuni une quarantaine de participants :
des groupements de femmes, des entreprises privées (transformateurs,
distributeurs, marques), des représentants du gouvernement, des ONGs et des
bailleurs de fonds.

Les participants à cette rencontre se sont entretenus sur les différentes
ressources et expertises que les partenaires peuvent utiliser pour améliorer la
protection des arbres à karité et la commercialisation des
produits. « Aujourd’hui la baisse constatée de la production, prouve à suffisance
que l’enjeu est de taille et nous devons agir de manière concertée pour relever
le défi du renouvellement de nos parcs à karité » a lancé le responsable de la
communication de FIKATO, M. Gaëtan KPADJEBA, représentant la
présidente de la Filière Karité du Togo, Mme Elisabeth Essodolom PALI-
TCHALLA. La FIKATO et l’AGK veulent impliquer les acteurs de la filière du karité afin
de tirer profit des activités et de l’expérience de chacun pour répondre aux
grands défis du secteur : la déforestation et la commercialisation. Cet atelier est
réalisé dans le cadre de deux projets : l’Initiative Karité Durable en partenariat
avec USAID, et le programme régional d’appui au développement commercial
inclusif de la filière karité (PRADCIFK) en partenariat avec le Cadre Intégré
Renforcé, CIR. « L’objectif de cet atelier est double : d’une part, définir une
stratégie au niveau national de lutte contre la déforestation des parcs à karité ; et
d’autre part, présenter les opportunités de marché pour les produits du karité et définir une stratégie pour y accéder » a souligné le Directeur de l’AGK, M.Aaron ADU.
Au Togo, la Filière Karité du Togo a associé depuis 2016 au processus de
réorganisation du secteur, la promotion de la durabilité. Après la formation des
pépiniéristes dans les quatre régions productrices du karité (Plateaux, Centrale,
Kara et Savanes), des campagnes de reboisement du karité ont été organisées
par la FIKATO. Dans le cadre du projet « Action pour les arbres à karité » la
Filière Karité du Togo a mis en terre des milliers de plans de karité notamment
dans la région de la Kara et dans la centrale (Titigbé et Tchalou). Cette
opération de renouvellement des parcs à karité entreprise au Togo par la
FIKATO avec le soutien de ses partenaires ambitionne de reboiser plusieurs
centaines d’hectares de terre dans les quatre régions productrices du karité au
Togo. Forte de plus de 100 Sociétés Coopératives immatriculées par l’Etat
togolais, cette faitière dirigée par Mme Elisabeth Essodolom PALI-TCHALLA
entend intensifier ses activités dans le seul but de contribuer à la lutte contre la
pauvreté surtout en milieu rural au Togo à travers la promotion de
l’autonomisation de la femme par la filière karité.

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here