Kossi Aboka : «..le budget permettra de continuer les grands travaux d’investissement. »

0
321

 

Les autorités administratives et locales des préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé  sont en session budgétaire pour l’élaboration du budget primitif 2019 des  préfectures. Les travaux de ladite rencontre ont été ouverts le Lundi 11 Mars 2019 à Lomé.La cérémonie a connu la présence  du Préfet du Golfe Monsieur Komlan AGBOTSE, du Préfet d’Agoè-Nyivé le Colonel Hodabalo AWATE, le Président de la Délégation Spéciale des deux Préfectures l’Honorable Kossi Agbenyega ABOKA, les Délégués Spéciaux,  les Chefs traditionnels.Les secrétaires généraux, les délégués spéciaux, chefs canton, présidents des CVD et CDQ des deux préfectures , auront à examiner et étudier   en commissions le projet de budget primitif  en vue de son adoption. Le Budget primitif des Préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 8 958 816 316 FCFA soit une augmentation de 0,25%. Il se répartit en deux Sections :

– La Section de fonctionnement 5 048 501 316 FCFA soit 56,35% du Budget.
– La Section d’investissement et d’équipement qui s’élève à 3 910 315 000 FCFA soit 43, 65% du Budget.Selon le Président de la Délégation spéciale de la Préfecture du Golfe, M. Kossi ABOKA, ce budget va permettre essentiellement de combler des chantiers encours et relever des défis liés aux développement des préfectures du Golfe et Agoé. En interne il contribuera à la formation des agents, et en externe il  permettra entre autres à la construction des marchés , l’assainissement et d’électrification des différents Cantons  ,  ouvertures des voix  et des  boulevards dans les préfectures.Les deux Préfets ont invité les contribuables à s’approprier la notion du civisme fiscal pour la concrétisation des différentes actions prévues pour l’exercice 2019. Ils ont également appelé les agents à la culture du travail bien fait et de l’intégrité, à la franche collaboration et l’appropriation des grandes lignes du Budget.
Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here