KPALIME: Les journalistes à l’école des investigations et de la lutte contre la cybercriminalité

0
325
Début ce matin à Kpalimé, environ 120 km au nord de Lomé, d’un atelier de formation des journalistes togolais sur les Techniques d’investigation et la cybercriminalité. Organisée par le  Conseil national des patrons de presse (CONAPP) au Togo en collaboration avec Reporters sans Frontières  la rencontre de Kpalimé regroupe plus de 80 journalistes.
Cette formation vise à outiller les journalistes togolais à relever le défi de véritables professionnels au service de l’information. s’agissant de la cybercriminalité, elle devra permettra aux professionnels des médias d’être suffisamment imprégnés des ramifications de la cybercriminalité en vue d’aider le citoyen à se prémunir contre ce mal qui grandit avec l’évolution de la technologie et l’accessibilité croissante des technologies intelligentes, profitant de l’anonymat de l’Internet.
Dans son discours d’ouverture le représentant du ministre de la communication, Ambroise KLEVOR a appelé les journalistes à plus de professionnalisme.
«  Je formule le voeu que la présente rencontre porte les fruits escomptés afin de permettre aux journalistes togolais de renforcer leurs capacités opérationnelles avec de nouveaux acquis en matière de techniques d’investigation et d’acquérir de nouvelles connaissances sur la cybercriminalité en vue de contribuer à l’accroissement des merites du Togo  », a-t-il indiqué.
A la cérémonie d’ouverture des travaux, le président du Conapp, El Hadj Tchagnao, a exhorté les participants à l’assiduité et à la concentration afin de tirer un maximum de profit de cette formation parrainée par Reporters Sans Frontières et dont    le représentant Afrique de l’ouest M. ASSANE Diagne assiste aux travaux.
 Les travaux sont prévus durer trois jours.
Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here