La question d’un 3e mandat d’ Alassane Ouattara préoccupe énormement Emannuel Macron.

0
241

 

Le président ivoirien n’a toujours pas donné clairement sa position à propos de son avenir politique. Le chef de l’ Etat continue d’entretenir le suspens.À un an de la présidentielle, Alassane Ouattara fait savoir qu’il n’a pas encore pris sa décision. Nous apprenons auprès de Jeune Afrique qu’ Emmanuel Macron, qui effectuera une visite à Abidjan dans le mois de décembre 2019, profitera de l’occasion pour rappeler à Ouattara « son souhait d’assister à une transition apaisée du pouvoir à « une nouvelle génération » « . Le numéro un ivoirien est en rupture de ban avec Henri Konan Bédié, le patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).Les relations entre les deux anciens alliés se sont brouillées quand le natif de Daoukro a évoqué une alternance politique au profit de son parti, en 2020. Bédié a même refusé d’intégrer le RHDP et a décidé de mettre sur pied une plateforme de l’opposition.Interrogé par Jeune Afrique en juin 2018 sur sa probable candidature, Ouattara avait affirmé : « La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu’à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes. » Un mois plus tard, lors de la célébration du 58e anniversaire de la Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat a fait une sortie inattendue. « Nous devons travailler pour transférer le pouvoir à une nouvelle génération de manière démocratique en 2020.

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here