Le Mali expulse le représentant de la Cédéao et lui donne 72 heures pour quitter le territoire

0
47
Mali's Prime Minister Choguel Maiga attends a meeting with the United Nations Security Council delegation in visit in Bamako, Mali October 24, 2021. REUTERS/ Paul Lorgerie

Le Mali a déclaré «persona non grata» le représentant spécial de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) Hamidou Boly, «au vu de ses agissements incompatibles avec son statut», a annoncé lundi le ministère malien des Affaires étrangères. Le diplomate, de nationalité burkinabè, «a 72 heures pour quitter le territoire national»Cette décision, d’après Bamako, intervient « après plusieurs mises en garde adressées à l’intéressé » à travers « sa hiérarchie », la CEDEAO. En conséquence, « un délai de 72 heures lui est accordé pour quitter le territoire national », précise le communiqué de presse publié ce jour. La décision a été  diffusé sur les antennes de l’ORTM (Office de Radiodiffusion Télévision du Mali), la chaine d’Etat.

En rappel ,le président ghanéen Nana Akufo-Addo, président en exercice de la conférence des chefs d’Etat de la Cédéao, en visite le 17 octobre au Mali, a délivré à la junte au pouvoir un « message ferme » sur la tenue d’élections en février 2022.

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here