Mali : Le colonel Goïta déclaré président

0
99

La Cour constitutionnelle malienne a déclaré vendredi le colonel Assimi Goïta chef de l’Etat et président de transition du pays, parachevant le deuxième coup d’Etat conduit par l’officier et les militaires en neuf mois.L’ancien commandant de bataillon des forces spéciales, qui ne se départit quasiment jamais de son uniforme et de son béret vert, occupera ces fonctions jusqu’au terme de la transition, dit l’arrêt de la Cour constitutionnelle. Dans un arrêt diffusé vendredi, la Cour constitutionnelle constate « la vacance de la présidence de transition » en raison de la démission du président Bah Ndaw.L’arrêt stipule qu’en conséquence le vice-président, le colonel Goïta, « exerce les fonctions, attributs et prérogatives de président de la transition pour conduire le processus de transition à son terme », et qu’il portera « le titre de président de la transition, chef de l’Etat ».

En rappel ,quatre jours plus tôt, il avait écarté le président Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane, cautions civiles de la transition ouverte après le putsch de 2020, censée ramener des civils au pouvoir début 2022.

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here