Mali :Les militaires maliens ont libéré le président et le Premier ministre de transition maliens

0
75

Les militaires maliens ont libéré le président et le Premier ministre de transition maliens, tout en reprenant les commandes entre leurs mains, loin de l’exigence internationale d’un retour rapide des civils à la tête du pays. Le colonel Assimi Goïta, instigateur de ce son second putsch en neuf mois, « assure jusqu’à nouvel ordre la charge de président de la transition », selon un haut responsable militaire.

Le colonel Assimi Goïta a dit à la mission internationale dépêchée mardi à Bamako qu’il comptait prendre la tête de la transition et nommer un Premier ministre, ont rapporté des diplomates. Cette prise des pleins pouvoirs à laquelle la communauté internationale avait résisté après le putsch mené par les mêmes colonels en août 2020 au détriment du président élu Ibrahim Boubacar Keïta obscurcirait encore l’horizon d’un pays en pleine tourmente, pourtant crucial pour la stabilité du Sahel.
La Communauté des Etats ouest-africains (CEDEAO), la France et les Etats-Unis ont brandi la menace de sanctions. Les militaires se sont jusqu’alors gardés de s’exprimer publiquement sur leurs plans. Ils ont relâché vers 1h30 GMT le président et le Premier ministre, démissionnaires selon eux. « Nous avons respecté notre parole », a dit un responsable militaire, sans préciser si leur élargissement était total ou assorti de conditions.
Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné à l’unanimité l’éviction du président et du Premier ministre sans toutefois parler de coup de force, ni envisager de mesures coercitives. « Imposer un changement de direction de la transition par la force, y compris par des démissions forcées, (est) inacceptable », a déclaré le Conseil. Dans un communiqué publié lundi soir, les organisations africaines, la Minusma, la France, les Etats-Unis et d’autres prévenaient déjà qu’ils n’accepteraient pas un fait accompli comme une démission forcée.
Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here