Noël Bataka, dresse un constat selon lequel des personnes non habilitées se livrent aux activités de production et de distribution des semences.

0
371

Le ministre en charge de l’agriculture rappelle la réglementation en matière de production et de commercialisation des semences. Noël Bataka, dresse un constat selon lequel des personnes non habilitées se livrent aux activités de production et de distribution des semences. « Cela a pour conséquence la mise sur le marché des semences de mauvaise qualité », déplore-t-il.

   

Selon lui, « ces pratiques sabotent les efforts de développement agricole        dans notre pays et portent considérablement atteinte au processus d’assainissement du secteur des semences, entamé depuis 2009 avec comme objectif de garantir la qualité et la traçabilité des semences poduites et commercialisées sur le territoire national ». Le ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique, Noël Bataka convie les opérateurs de ce secteur à prendre attache avec la Direction des Semences agricoles et Plants (DSP) à cet effet et rappelle que ces activités sont soumises à autorisation préalable .« Les producteurs et  distributeurs véreux de semences  « tout venant » seront désormais punis conformément aux dispositions de la loi sur  les semences ».

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here