Quand Togocom déçoit sa clientèle sur toute la ligne

0
267
Quelques mois après la cession par l’Etat togolais de la plus grande part de ses actions à Togocom au bénéfice de Axian group, le constat est amère : les repreneurs de cette société n’arrivent pas à  combler les attentes des consommateurs qui ne manquent pas de mots à leur encontre. Pour ces derniers la privatisation de cette société est un cuisant échec.
Avec  51% du capital de Togocom, les repreneurs éprouvent d’énormes difficultés à offrir le service  de qualité que la clientèle est en droit d’attendre d’eux. Au fil des jours la déception née de ce constat ne va que grandissante.
 Des  appels téléphoniques à  la connexion internet en passant par le  système de transfert monétaire, Togocom  fait preuve d’une médiocrité criarde. Dans ce réseau, le simple coup de fil à passer relève d’une montée de l’Himalaya. En dépit  de l’appareil constamment allumé du correspondant au bout du fil, par la magie de Togocom, ce dernier se révèle toujours inaccessible. Pour communiquer avec lui, il faut répéter pendant un temps relativement long la composition suivie du lancement  de son numéro. Ce qui constitue des préjudices énormes. Pour ce qui est de la connexion elle déçoit par sa piètre qualité qui ne permet pas les téléchargements et autres en temps utile. Ce qui induit des retards incommensurables dans les travaux et des pertes de temps  à n’en plus finir. Au delà de la capitale, le phénomène est tout simplement ahurissant. A ces manquements s’ajoute  l’absence de communication du solde aux abonnés surtout dans le cas d’internet où l’alerte provient de la cessation de réception des messages. Ce qui n’est pas le cas auprès de l’autre opérateur qui se partage avec Togocom, les abonnés au Togo.
En ce qui concerne le système de transfert T-Money, c’est une autre paire de manches. Le client est soumis à une gymnastique époustouflante pour finalement s’entendre dire que l’accès au service est momentanément impossible et qu’il faille réessayer  ultérieurement. Tant de manquements et de médiocrité ont tôt fait de drainer plusieurs clients vers le transfert Moov qui offres beaucoup de gages de fiabilité de qualité et de spontanéité dans ses opérations. « Le transfert d’argent est une opération qui sauve des vies et arrange des situations en un temps record. Face à l’incapacité de T-Money  à me satisfaire sur ces points, j’ai fini par adopter le système de  transfert Flooz qui est beaucoup plus souple mais très efficace », confie un abonné véritablement dépassé par les insuffisances enregistrées au niveau de T-Money.
Aujourd’hui, nombreux sont les abonnés à Togocom qui basculent dans le giron de l’opérateur Moov.  Mais contre toute attente, la chose ne semble pas affecter les nouveaux maîtres de Togocom au point de chercher à offrir désormais des prestations de qualité.   Au  niveau de la section qui s’occupe des clients dans tous ses compartiments,  la déception est  au comble. Tout porte à croire qu’au comptoir et dans les agences  de Togocom, le client n’est pas roi. Tout est mis en œuvre pour l’amener à détester cette société. Même l’accueil laisse à désirer.  Selon des observateurs cette persistance dans la médiocrité dont fait montre si ostensiblement Togocom ne peut se justifier que par l’absence d’un concurrent digne de ce nom.  Jusqu’à quand ?
Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here