SNU: Lomé accueille une retraite conjointe des représentants du Système des Nations Unies au Togo et Bénin

0
304

 

Le Système des  Nations Unies au Togo et celui au Bénin ont entamé lundi à Lomé une retraite conjointe d’une journée pour un meilleur appui aux partenaires gouvernementaux face aux défis transfrontaliers. Les travaux ont été ouverts par le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieurs, Robert Dussey.La retraite vise ainsi à « avoir une compréhension commune des défis, de partager des expériences positives, et de s’entendre sur une série d’actions pour mieux accompagner les Etats qui sont responsables de la réponse à ces défis. », précise Damien Mama , représentant du SNU au Togo.

Première du genre, cette retraite se veut être imitative des Etats qui collaborent depuis pour relever les défis liés à l’extrémisme violent et à la santé entre autres.« Les défis sont multiples. En sécurité par exemple, il y a l’extrémisme violent qui ne peut pas être relevé par un seul Etat. Il faut bien qu’il y a une collaboration des Etats. Et les Etats collaborent très bien déjà. Et s’ils le font, il n’y a pas de raisons que nous qui sommes les partenaires ne collaborions pas. Dans l’action, on est bien obligé de travailler ensemble », a justifié Damien Mama, coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Togo.

A l’ouverture des travaux, le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieurs le Prof. Robert Dussey a indiqué que la gestion des défis frontaliers reste une préoccupation importante pour le Togo et le Bénin.

 

Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here