Sport/football : La CHAP YOUTH CUP  officiellement lancée samedi 

0
97
«  Il n’y a pas de raison pour que la SNB ne soutienne pas ce projet qui va sûrement prendre une grande envergure dans les années à venir », selon Eva Alaba, Responsable Marketing et  Stratégie à la Société Nouvelle de Boissons .
Depuis le 1er juillet 2022, les 6 régions du Togo vibrent au rythme du tournoi CHAP YOUTH CUP, une compétition de football réservée aux moins de 17 ans des équipes membres de l’Association  des Académie de Foot du Togo (2Afoot). Soutenu par la Société Nouvelle des Boissons (SNB), ce tournoi a été officiellement hier samedi 30 juillet 2022 au stade omnisport de Lomé en présence des représentants du ministère des sports et de la fédération togolaise de football.
 La compétition qui intègre la promotion des jeunes talents sur le plan de la détection, du suivi et de perfectionnement, bénéficie de l’appui de l’Association des académies de football (2AFOOT), sous l’égide du ministère des sports et de la fédération  togolaise de football (F).
Au cours de la cérémonie de lancement, le président national de 2AFOOT, n’a pas manqué de mots pour préciser les objectifs poursuivis, en organisant cette compétition.
« Nous voulons encourager les jeunes à l’abnégation et au travail. Mais aussi profiter pour exposer les talents que nous avons. C’est très difficile d’organiser une compétition nationale. Nous exhortons très souvent, la fédération à le faire mais cette fois ci, nous avons dit qu’il faut commencer avec l’appui de la ftf et de la snb. On a invité Noutsoudjè (ndlr sélectionneur des u-17), on a invité aussi le sélectionneur des u-20 Amétokodo. Le directeur technique national était-là. L’objectif, c’est pour faire la promotion des académies, faire la promotion des talents, donner la chance aux jeunes de se faire valoir. Nous avons invité aussi quelques présidents de clubs. Ce n’est pas très jeunes, 16 ans, pour jouer en championnat. C’est possible. Il y a des jeunes qui sont précoces. On a vu M’bappé le faire, pourquoi pas ici. Permettre aux jeunes de jouer parce que certains ne veulent s’en sortir dans la vie que par le football », a-t-il déclaré.

La CHAP YOUTH CUP va dégager à terme, un champion. Pour arracher le trophée, les étapes à franchir sont désormais claires.
« C’est la phase régionale et la phase la phase nationale va débuter dans une semaine. C’est une coupe et nous avons décidé de l’organiser dans chaque région. Chaque région va nous dégager un champion et nous allons nous retrouver pour une phase finale à Lomé. Lomé est divisée en deux régions que nous appelons Lomé-Plateau et Lomé-Marina. 2afoot comporte 110 membres dont une cinquantaine à Lomé. Nous avons décidé que Lomé fournisse 4 académies, 2 POUR Lom2 Plateau et 2 pour Lomé Marina. Une académie pour les autres régions, ce qui va faire 8 qu’on va diviser en 2 poules de 4 », a révélé Kataka.
Au-delà du souci d’occuper les jeunes pendant les vacances, la SNB, le sponsor officiel du tournoi, envisage positionner ses produits, en l’occurrence, le produit CHAP que le public sportif togolais serait bien inspiré d’adopter à cause de  ses qualités intrinsèques qui en rajoutent aux sensations que procurent les hostilités sur les pelouses.

« Ces derniers jours, nous avons remarqué que les jeunes sont sans activités alors que nous sommes en période  de vacances. 2afoot s’est approché de nous pour le soutenir dans un projet. Le football est un élément catalyseur pour les jeunes alors, il n’y a pas de raison pour que la SNB ne soutienne pas ce projet qui va sûrement prendre une grande envergure dans les années à venir. En soutenant un tel projet, c’est bien normal que nous voulons positionner notre produit CHAP qui pense aux jeunes », a déclaré Eva Alaba, Responsable Marketing Stratégique de la SNB.
La  CHAP YOUTH CUP se veut non seulement une plate-forme qui favorise la compétitivité des jeunes en formation dans les académies mais qui contribue aussi à l’éclosion et à l’exposition des talents au profit des clubs d’élites nationaux, des équipes nationales et des recruteurs étrangers.
Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here