Tentative de coup d’Etat au Mali :situation confuse

0
102

Des militaires maliens ont arrêté ce mardi le président Ibrahim Boubacar Keïta et le Premier ministre Boubou Cissé.Ce mardi 18 août en début de journée, des soldats se sont révoltés au sein du camp Soundiata Keïta, à Kati, situé à une quinzaine de kilomètres de Bamako. Les mutins ont ensuite pris le contrôle du camp puis des rues adjacentes, avant de se diriger en convoi vers le centre de la capitale, selon un correspondant de l’AFP.Des scènes de pillages ont été rapportées à plusieurs endroits de la ville, a indiqué l’Ambassade de France au Mali. Acclamés par des manifestants réclamant le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta, les soldats se sont alors dirigés vers la résidence du chef de l’Etat. Le lieu de la mutinerie n’est pas anodin. Cette base militaire fut à l’origine du coup d’Etat de 2012 qui avait entraîné la chute du président de l’époque Amadou Toumani Touré et le contrôle du nord du pays par des groupes djihadistes. Ces derniers ont depuis été chassés en partie de la région par l’opération Barkhane lancée en 2013 par François Hollande mais le pays est toujours sous la menace islamiste.

 

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here