Togo : Des pas importants vers plus d’accès des acteurs du karité aux marchés internationaux

0
113

Les Sociétés coopératives dans le secteur karité au Togo peuvent se réjouir. Elles voient leurs capacités de fonctionnement renforcées grâce à un appui de l’Alliance Globale du Karité. Elles viennent de bénéficier de nouveaux entrepôts pour le stockage des amendes de karité. Ceci, afin de répondre aux exigences de la norme qualité dans le secteur karité. Une cérémonie officielle symbolique de remise d’entrepôt a eu lieu ce jeudi 24 juin 2021 à Kpinzindè dans la préfecture de la Kozah au nord du Togo. C’est le préfet de la Kozah, le Colonel Badibawou Bakali qui a présidé cet évènement en présence du maire de la commune de kozah 3, les représentants de l’Alliance Globale du Karité, AGK et du Cadre Intégré Renforcé et les membres des coopératives bénéficiaires. Ils sont au total 13 magasins dans les régions Centrale, Kara et Savanes au profit des sociétés coopératives de la Filière Karité du Togo, FIKATO (7), l’ONG AGIR (5) et VETERINAIRE SANS FRONTIERE SUISSE (1). La réalisation de ces ouvrages est une composante du programme régional d’appui au développement commercial de la filière karité(PRADCIFK). Ce programme est une intervention de l’Alliance Globale du Karité(AGK) mis en œuvre dans 4 pays en Afrique de l’Ouest avec le soutien financier du Cadre Intégré Renforcé(CIR) pour un montant de plus de plus de deux millions de dollars US. « Au Benin, au Burkina Faso, au Mali et au Togo le projet entend développer des collaborations entre des coopératives de femmes et les PMEs pour intégrer les acteurs de la cette filière sur les marchés des amandes, du beurre et des produits cosmétique en particulier le savon, en Afrique et en Asie. Il s’agit surtout d’accroitre l’accès à des marchés plus rémunérateurs aux femmes collectrices d’amandes de karité formées et organisées en coopératives » a souligné le directeur du PRADCIFK, M.Urbain Nonvignon Gbéou. L’une des activités du programme vise à construire et à donner 50 entrepôts aux coopératives de femmes dans les quatre pays, en vue de renforcer leurs capacités d’agrégation des amandes de karité et de maintenir le niveau de qualité des produits. « En choisissant de mettre ces ouvrages à la disposition de nos Sociétés coopératives, l’Alliance Globale du Karité et ses partenaires viennent ainsi de démontrer une fois encore leur engagement à nous aider à maintenir le niveau de qualité de nos produits afin d’être compétitif sur le marché international. A travers le PRADCIFK vous vous inscrivez dans la droite ligne de la mission que nous nous sommes assignée : Aider les femmes en milieu rural à gagner le pari de leur propre autonomisation économique à travers l’activité autour du Karité » s’est félicité le représentant la présidente de la Filière Karité du Togo, M.Essohouna Tchassim au nom des trois organisations bénéficiaires.
Dans son intervention le préfet de la Kozah, le Col.Badibawou Bakali a saluer la mise en œuvre au Togo de ce programme qui « s’inscrit parfaitement dans la vision du Président de la République et du gouvernement de développer les chaînes de valeur agricoles conformément à l’axe 2 du plan national de développement ».
Outre la construction de ces magasins, la mise en œuvre de ce programme a également permis des séances de formation des femmes du secteur de karité dans la fabrication du savon.

 

Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here