Togo : La 9ème édition du concours d’humour lancée.

0
545

 

La course pour le lauréat de la 9è édition du concours national d’humour au Togo est lancée. C’est au cours d’une conférence de presse tenue jeudi 28 Fevrier 2019 à Lomé par Septentrion Communication, l’initiateur du concours et son partenaire Togo Cellulaire. Occasion pour Youwessodjo Ouro Bang’na de faire l’état des lieux de l’humour au Togo.Il s’agit d’une compétition ouverte aux humoristes en herbe en vue de les promouvoir et de rompre avec les humoristes venus de l’extérieur qui viennent amuser la galerie.Le concours d’humour est un événement qui lance véritablement les talents cachés. Ainsi, pour cette année la chance est donnée à tout le monde qui sait bien parler la langue de Molière à participer à la compétition. Le concours national d’humour au Togo est une opportunité offerte aux humoristes en miniature de sortir du background.  A l’issue des régionales, ils seront douze (12) finalistes à être retenus. La grande finale aura lieu à Kara au cours des festivités des luttes EVALA. Les deux premiers bénéficieront respectivement d’une enveloppe de 1.000.000 FCFA, 300.000 FCFA tandis que les autres finalistes auront chacun une somme de 200.000FCFA.Cette année, le souhait du promoteur du concours, Youwessodjo Ouro Bang’na est de voir les candidats monter d’un cran.Pour lui, si les artistes togolais humoristes sont jusque-là absents sur les scènes internationales, notamment au « Parlement du rire » c’est parce qu’ils ne travaillent pas. Le Directeur général de Septentrion Communication indique qu’au Togo, l’humour a encore du chemin à faire.Pour M. OURO-Bang’na Youwéssodjo, le président du comité d’organisation de l’événement le concours national de l’humour vise à empêcher les togolais à aller chercher des humoristes à l’international pour venir égayer leurs soirées. Il est temps d’aller chercher les talents en matière d’humour au fin fond du Togo pour leur donner la chance de faire carrière dans cet art, soutient le promoteur du concours.Le lancement du concours ouvre la voie aux dépôts des candidatures.M. Ouro Bang’na s’insurge contre l’attitude de certains de ces artistes qui une fois leur première sortie faite s’érigent en star de haut standing.«Les humoristes doivent savoir que le fait d’être montés sur scène une seule fois ne fait pas d’eux la star. Cela empêche de travailler, de faire des recherches et d’exceller. Ils doivent venir à l’idée qu’ils sont toujours des apprenants », a-t-il souligné.Ce concours d’humour soutenu par Togocel permettra de dénicher dans toutes les régions du Togo, des talents en matière d’humour.

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here