Togo : L’association AAVOED renforce les capacités des femmes à cultiver le leadership dans l’agro-entrepreneuriat

0
173
L’association AAVOED de Me Françoise Molgah Agougnima-Kadjaka intensifie ses actions à l’endroit des femmes. Ce samedi 03 Avril 2021, c’est à travers une causerie-débat que la parlementaire togolaise et notaire de son état a encore mené son plaidoyer. La rencontre, organisée par l’association Aide et Action à la Veuve, à l’Orphelin et à l’Enfant Déshérité(AAVOED) dont elle est la présidente a été placée sous le thème : Leadership féminin dans l’agro-entrepreneuriat. Dans la continuité des activités marquant la célébration le 08 mars dernier de la journée internationale des droits de la femme, cette conférence qui n’est pas  la première à être organisée par l’association offre aux femmes d’explorer toutes les opportunités que représente l’agrobusiness ou le secteur agricole en général, l’objectif étant de les amener à gagner le pari de leur propre autonomisation.

« Le domaine de l’agriculture est celui qui offre aujourd’hui des grandes opportunités de réussite individuelles et collectives pour les femmes togolaises et celles-ci doivent aller vers la diversification des activités, la reconversion des compétences et s’ouvrir à des emplois alternatifs » a souligné la présidente de l’AAVOED, Me Françoise Molgah Abougnima-Kadjaka, à l’ouverture de ce séminaire.

Toutes ces actions in fine sont censées converger aussi   vers une meilleure sécurité alimentaire, dans un environnement préservé, une meilleure qualité de vie de la femme et  pour sa  famille ainsi que  de nouveaux emplois pour les jeunes notamment. De tout temps, affirme Me Abougnima-Kadjaka, des solutions d’agro-entrepreneuriat existent et elles peuvent  contribuer à renforcer la souveraineté des femmes dans leur dynamique de cultiver leur leadership.  « L’association a initié le présent séminaire pour favoriser la résilience de la femme à ces crises( covid 19, nlr), lui apporter des moyens innovants de production et surtout, une bonne information dans les secteurs autrefois abandonnés. La rencontre se veut surtout favorable à l’émergence d’un leadership de la femme dans le secteur agricole pour un monde égalitaire, à travers l’invitation à la pertinence dans la recherche des voies et moyens pouvant l’aider à développer le secteur agricole et à exploiter son potentiel en termes de création d’emploi », a-t-elle poursuivi au cours de ce séminaire dont les travaux ont été retransmis en direct sur les réseaux sociaux. On s’accorde à dire que l’Afrique est désormais leader mondial en matière en matière d’entrepreneuriat des femmes. Le Togo a insufflé une nouvelle dynamique dans le secteur agricole et il est visé par le deuxième axe de son Plan National de Développement(PND). Pour AAVOED et sa présidente, c’est une aubaine pour les femmes togolaises de réaliser  leur potentiel économique afin de  contribuer  massivement à la croissance et à la prospérité du pays. Le séminaire a été marqué par des communications autour des clés du leadership féminin et des partages d’expériences. Ce n’est pas la première fois que l’association Aide et Action à la Veuve, à l’Orphelin et à l’Enfant Déshérité(AAVOED) parle d’entrepreneuriat féminin. Mieux, pour joindre l’acte à la parole, elle a fait  former  en 2018 dans la préfecture de Doufelgou par des experts de TMSU International, plusieurs femmes sur les techniques de l’agro-écologie et dans l’entrepreneuriat.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here