Togo : Le vice-président de l’Assemblée nationale, André Johnson   est mort

0
5766

Tout aussi soudaine qu’inattendue, la disparition de André Johnson  fait tristement écho depuis quelques heures. Vice-président de l’Assemblée nationale, André Johnson   est décédé ce Samedi  14  Novembre 2020 après une courte maladie .

Le peuple Togolais  salue « la mémoire d’un grand serviteur de l’Etat, un collaborateur compétent et loyal » . André Johnson, 70 ans, est un proche de Gilchrist Olympio, le leader de l’Union des forces de changement (UFC). Opposé à l’accord de gouvernement passé entre ce dernier et Faure Gnassingbé en 2010, l’ancien professeur a un temps quitté l’UFC avec d’autres cadres, dont  Jean-Pierre Fabre, pour former l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Avant de revenir sur sa décision et d’être nommé ministre de l’Environnement en 2013, poste qu’il occupera jusqu’en janvier 2019.

Rappel:

Le 8 Mai 2019 ,en toute responsabilité et grace à André Johnson , le groupe parlementaire UFC a voté pour les modifications de la Constitution, qui portent sur 29 articles. Les plus significatifs sont l’article 59 [qui limite le mandat présidentiel à cinq ans renouvelable une seule fois], l’article 60 [selon lequel l’élection du chef de l’État a lieu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours] et l’article 75 [qui détermine le statut des anciens présidents].

Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here