Togo: Sandra Johnson, pionnière de la « révolution » du climat des affaires

0
360

 

Autour du président togolais Faure E. Gnassingbé, il y a des personnes qui ne cessent d’émerveiller. Parmi elles, Sandra Ablamba Johnson, Ministre-Conseillère du Président de la République togolaise, en charge du Climat des Affaires. Elle est sans doute la pionnière de la révolution du climat des affaires au Togo.Elle vient d’accrocher à son tableau de chasse, la réussite du 1er Forum économique Togo-Union Européenne (FETUE) dont elle a été l’une des architectes.

A 39 ans, Sandra Ablamba est l’une des personnes de confiance de Faure Gnassingbé. Son rôle dans la réussite du Plan national de développement(PND) est prépondérant. Elle s’est d’ailleurs illustrée dans l’organisation du 1 er FETUE. Elle fait l’unanimité au sein du système. Sa compétence est louée.

« C’est une femme qui bosse », nous confie un ministre du gouvernement avant de renchérir : ‘grâce à elle, nous avons franchi des caps. Si on maintient la dynamique qu’elle a insufflé et les réformes qu’elle mènent sous la direction du chef de l’Etat, je suis convaincu que l’avenir est prometteur ».

« … le moteur de la croissance, c’est le secteur privé. Et les attentes du secteur privé tournent en général autour de la création d’un cadre attractif aux investissements… La graine est semée, elle commence à porter des fruits ; nous avons tous intérêt à nous y accrocher et à en tirer le bénéfice », a-t-elle souligné lors du bilan de la FETUE.

Notons aussi que c’est en partie grâce à elle que le Togo vient de gagner 19 points dans le dernier classement du Doing Business. Sandra Ablamba Johnson est ainsi un élément essentiel et stratégique dans la dynamique de réformes économiques amorcées par Faure Gnassingbé. Elle a naturellement le bagage nécessaire pour mener à bout sa mission puisqu’elle est diplômée du prestigieux institut du Fonds Monétaire International à Washington. Economiste du développement, elle a en charge la gestion de la coopération technique avec les institutions internationales. Banque mondiale, Fmi, Système des Nations, partenariats et accords économiques internationaux, elle tient la main. Elle a déjà fait ses preuves en éblouissant plus d’un lorsqu’elle était auparavant coordonnatrice adjointe de la Cellule Millenium Challenge Account (MCA) qui travaille à l’entrée du Togo dans le programme américain éponyme.

 

 

Gilles OBLASSE

gillesoblasse@gmail.com

92991414

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here