TSEVIE :la commune zio1 organise un atelier de validation du PAAEDC

0
387
Le Vendredi 29 Novembre 2019 est désormais une date historique et inscrite dans les annales des services climatiques à la mairie de Tsevie située à 35 km de Lomé. L’ensemble des acteurs producteurs et utilisateurs des services climatiques se sont retrouvés à la salle de conférence de la commune Zio 1 pour procéder à la validation finale du Plan d’actions en faveur d’un accès à l’énergie durable et du climat .
Placée sous l’égide du  secrétaire général de la commune Monsieur EDOH Komlan Djifa représentant le Maire la commune,cette importante rencontre a enregistré plus d’une cinquantaine de participants issus des des instituts de recherche,  des ONG nationales , des organismes de coopération et de plusieurs autres acteurs du domaine de changement climatique. Lors de leurs allocutions, les différents intervenants n’ont pas manqué de relever l’importance de la mise en œuvre effective de ce cadre pour les services climatiques.
Prenant la parole , le Secrétaire Général a souhaité la chaleureuse bienvenue à tous les participants et a rappelé les différentes étapes du processus ayant abouti à cet atelier . Il a remercié les différentes parties prenantes pour leurs précieuses contributions et  pour leurs appuis techniques et financiers.En prononçant le discours d’ouverture , le secrétaire Général a remercié vivement  tous les partenaires pour leur appui appréciable tout le long du processus de d’élaboration du Plan d’action. Il a exhorté toutes les parties prenantes à maintenir et renforcer cette dynamique.
« A travers la décision historique de mettre en place ce cadre, les représentants des   différentes organisations  entendent apporter une réponse coordonnée, cohérente et efficace en mettant en place un dispositif adéquat qui permettra de mieux répondre aux besoins pour mieux faire face aux défis climatiques. Dans cette perspective, il a salué l’engagement, la grande détermination des uns et des autres et le soutien fort appréciable des différents partenaires pour l’aboutissement de cette exaltante initiative.Pour lui ,la gestion de l’environnement fait partie ,le plus souvent des compétences transférées et partagées entre l’Etat et les collectivités locales, un plaidoyer pour une prise de conscience sur les risques de catastrophes qui menacent le monde a- t-il souligné.
Monsieur le coordonnateur du projet  PROGRAMME DE PROMOTION DE L’ENERGIE POUR LE DEVELOPPEMENT (PPED)Michel HOUNDJO a également souligné le rôle essentiel que ce cadre est appelé à jouer notamment en termes d’aide à la prise de décision, soutenir les efforts pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD), faciliter l’opérationnalisation et le respect des engagements liés aux accords de Paris.La ville de Tsévié s’est engagée dans l’élaboration Plan d’Action en faveur d’un Accès à l’Energie Durable et du Climat (PAAEDC). Ce document de planification pose un diagnostic de vulnérabilité de la commune de Tsévié et de ses environs et analyse les forces et les faiblesses du territoire communal face au changement climatique et les risques majeurs relatifs au climat futur. Ce qui a permis de caractériser les impacts socio-économiques et
environnementaux et proposer une stratégie locale d’adaptation et d’atténuation a- t il indiqué.
Gilles  OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here