Tsévié:  Premiers coups de pioche pour la construction d’un  Parking à la Mairie

0
364

Un rêve devient une réalité .   Après plusieurs années de tergiversations, les premiers coups de pioche pour la construction d’un Parking de la Marie de Tsévié ont été donnés le lundi 14 Janvier 2019 sur le site de la Mairie . Le coût du projet est estimé à 25 millions de francs cfa.

“   Cette infrastructure vient combler cette lacune en termes de facilités de parking pour le public sur une grande échelle. Ainsi, les solutions aux problèmes de stationnement de demain sont devenues un must dans une ville qui aspire à accroître ses activités souligne le maire Bruno LOGLO ” .Regardez ce qui se fait ailleurs. Aujourd’hui, les villes dynamiques sont celles qui ont enlevé les voitures de l’hypercentre. Je crois savoir que la municipalité réfléchit actuellement à une réorganisation du stationnement et des déplacements. Cela va dans le bon sens.La priorité, c’est de donner envie aux gens de venir, ou plutôt de revenir, en ville. Si la ville n’est pas attractive, vous n’avez aucune raison d’y aller et les places de stationnement sont, de toute façon, inoccupées a déclaré le coordonnateur du projet PPED,Monsieur Houndjo .C’est donc le lundi 14 Janvier 2018 que le coup d’envoi des travaux préliminaires a été donné. Le Parking devrait, selon les techniciens, abriter plusieurs véhicules. Les travaux devraient être achevés en MARS 2019. »Nous sommes satisfaits de voir que ce projet, qui a d’abord été porté par la Mairie de Tsévié, finit  par aboutir, souligne le Sécretaire Général de la Maire de Tsévié.

La représentante du préfet du Zio, a salué toutes les réalisations effectuées pour la modernisation de la mairie de Tsévié. Elle a remercié l’ensemble du conseil municipal et son président, et les a invités à poser davantage d’actes concrets avant de demander aux agents d’offrir un service de qualité .

Le maire de Tsévié, Logbo Bruno s’est réjoui des réalisations qui ont marqué l’année 2018 dans la ville de Tsévié, puis exprimé sa gratitude aux différents contribuables dont les apports ont permis la construction d’un nouneau bâtiment. Pour lui, beaucoup reste encore à faire ; c’est pourquoi, il a sollicité l’accompagnement de tous pour l’accomplissement d’actions plus grandes.

 

Gilles OBLASSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here